Menu

Combattre la résistance aux antimicrobiens


La FAO, l’OIE et l’OMS en étroite collaboration avec trois départements ministériels, le Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, des Eaux et Forêts (MAPMDREF), le Ministère de l'Energie, des Mines et de l'Environnement (MEME) et le Ministère de la Santé (MS), donnent le coup d’envoi d’un projet visant à combattre la résistance aux antimicrobiens.



Dans un élan majeur destiné à lutter contre l'un des plus grands risques pesant sur la santé humaine, animale et environnementale, les Ministères ont procédé  au lancement du projet de « Soutien de la mise en œuvre du Plan d’Action National de lutte contre la résistance aux antimicrobiens à travers une approche One Health au Maroc », en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’Organisation mondiale de la santé animale et l’Organisation mondiale de la Santé.

Formulé en 2019, ce projet de 1 million USD sur une période de 18 mois, a pour objectifs d’améliorer les capacités du pays pour la conception et la mise en œuvre de cadres politiques, de plans et de programmes d'investissement liés à la résistance aux antimicrobiens ; de développer les systèmes de génération, d'analyse et d'interprétation des données sur la résistance et la consommation des antimicrobiens ; de renforcer les systèmes de biosécurité et de prévention et contrôle des infections (IPC) ; et d’améliorer les capacités de sensibilisation, de changement de comportement et d'éducation en rapport avec la Résistance aux antimicrobiens (RAM).

Ayant pour origine le Fond fiduciaire multipartenaires AMR (AMR MPTF) dont le Royaume du Maroc a été parmi les premiers pays à bénéficier, ce projet vient en appui au Plan Stratégique National (PAN) pour la prévention et le contrôle de la résistance aux antimicrobiens au Maroc qui vise à mettre en place un dispositif de gouvernance au niveau national ; à renforcer les connaissances à travers la surveillance et la recherche ; à réduire l’incidence des infections grâce à la prévention et au contrôle, et enfin à optimiser l’usage des antibiotiques en médecine humaine et animale.

Intervenant virtuellement lors de cette rencontre, M. Mohamed Sadiki, Secrétaire Général du Département de l’Agriculture (MAPMDREF) représentant M. Aziz Akhannouch, Ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, des Eaux et Forêts et M. Khalid Ait Taleb en sa qualité de Ministre de la Santé, se sont tous félicités de l’organisation de cet évènement qui affirme l’importance qu’accorde le Royaume du Maroc à la surveillance, l’évaluation et l’analyse de la résistance aux antimicrobiens au niveau national et réaffirment l’engagement des Ministères qu’ils représentent à mener ensemble une réflexion sur la formulation d’actions pour accompagner la mise en œuvre du Plan d'Action National.

Étaient également présents à cette rencontre, Mme Florence Rolle, Représentante de la FAO au Maroc, Dr Rachid Bouguedour, Représentant sous-Régional pour l’Afrique du Nord de l’OIE, Dr Maryam Bigdeli, Représentante de l’OMS au Maroc ainsi qu’un nombre important d’acteurs institutionnels et de professionnels représentants les secteurs de l’agriculture, l’environnement et la santé qui se réjouissent de l’opportunité de collaboration multisectorielle que ce projet représente.

Ce lancement s’est prolongé par un atelier national sur « l’Approche Progressive de Gestion de la Résistance aux Antimicrobiens (PMP-AMR) » organisé du 22 au 24 juin 2021 à Rabat, dont l'un des objectifs visés est l’évaluation de la mise en œuvre du Plan d’Action National (PAN) de lutte contre la Résistance aux antimicrobiens.

Cet atelier national de trois 3 jours, animé par des experts internationaux (FAO, OIE et OMS) est l’occasion pour les participants de s’initier à l’outil « Progressive Management Pathway (PMP) on Antimicrobial Resistance ». Une méthode d’évaluation développée par la FAO pour aider les pays à entreprendre des actions concrètes basées sur le renforcement de la communication, la surveillance, la gouvernance et des bonnes pratiques en vue d’élaborer et de mettre en œuvre un Plan d’Action National (PAN) selon l’approche « One Health » ; visant une meilleure gestion des risques de résistance aux antimicrobiens et une utilisation plus prudente des antimicrobiens.


Lu 43 fois
Mardi 22 Juin 2021




La rédaction

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Juillet 2021 - 18:47 Cheveux abimés, que faire ?



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





Magazine créé avec Madmagz.




L'ODJ WEB MAG



Partager ce site