Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Coupe du monde biennale : 75% des joueurs souhaitent garder la fréquence de quatre ans


Alors que la FIFA semble déterminer à imposer une Coupe du monde biennale, une enquête du syndicat mondial des footballeurs professionnels, FIFPRO, révèle que 75% des joueurs évoluant dans les six continents préfèrent conserver la formule actuelle d’une Coupe du monde tous les quatre ans. Seuls les footballeurs africains, selon l’enquête, se rangent en majorité derrière le projet de la FIFA. Ils sont seulement 49% de joueurs africains à préférer le Mondial tous les quatre ans, contre 51% partagés entre un cycle de deux ou trois ans.



Le débat sur le projet de la FIFA de changer la périodicité de la Coupe du monde de quatre à deux ans continue de diviser les amateurs de football. Après l’UEFA et la COMNBOL qui ont brandi le carton rouge au projet de la FIFA, une enquête de la FIFPRO et les syndicats nationaux de joueurs sur la charge de travail et les formats de compétition, réalisée auprès de 1.000 joueurs, révèle que la majorité des footballeurs rejettent le projet de la FIFA.

Selon l’enquête, 77% des joueurs d'Europe et d'Asie préfèrent une Coupe du monde tous les quatre ans et 63 % de joueurs issus des Amériques se disent favorables à un tournoi tous les quatre ans. En revanche, ils ne sont que 49 % de joueurs africains à être favorables à une Coupe du monde tous les quatre ans, les autres étant partagés entre un cycle de deux ou trois ans.

L’enquête a également révélée que la plupart des joueurs classent la Coupe du monde et leur championnat national parmi leurs compétitions préférées. En outre, seuls 21 % des joueurs estiment que la voix des joueurs est respectée et que leur bien-être est pris en compte dans le cadre de la gouvernance du football international. Si une nette majorité de joueurs soutient la fréquence actuelle de la Coupe du monde, une demande d’une Coupe du monde tous les deux ans existe, en particulier sur les marchés de petite et moyenne taille, pour développer et renforcer l'équipe nationale assure la FIFPRO qui assure qu’il encourager les investissements dans les compétitions régionales, en fonction des exigences du marché local.


LODJ avec Lematin


Mercredi 16 Février 2022



Dans la même rubrique :
< >

Lu 139 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













Partager ce site