Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Couvrez ces sentiments qu’on ne saurait voir!


Quoi qu’il advienne, quoiqu’en pensent la plèbe et le peuple des réseaux sociaux, la marque locale de génoise au chocolat qui se trouve aujourd’hui au centre d’un énorme buzz médiatique aura réussi un immense coup marketing.



Par Safaa KSAANI

Couvrez ces sentiments qu’on ne saurait voir!
Quoi qu’il advienne, quoiqu’en pensent la plèbe et le peuple des réseaux sociaux, la marque locale de génoise au chocolat qui se trouve aujourd’hui au centre d’un énorme buzz médiatique aura réussi un immense coup marketing. Surfant sur l’approche de la Saint Valentin, fête de l’amour pour laquelle l’engouement des Marocains ne fait que se confirmer année après année, cette marque a réussi à plonger l’opinion publique nationale dans un fascinant exercice d’introspection sentimentale et affective. 

Les images et les messages, tendres mais politiquement et religieusement corrects, inscrits sur les emballages de cette douceur industrielle très populaire, ont généré une vague de réactions mitigées dignes d’être disséquées dans le cadre d’un projet d’étude sociologique sur le rapport des Marocains avec l’amour, la tendresse, l’affection et les sentiments en général. 

Mais en attendant que nos vaillants sociologues veuillent bien s’y consacrer, force est de constater que dans le magma de réactions, c’est l’opprobre populaire et primaire qui l’emporte, tout en étant tempérée par quelques réactions éclairées de soutien et de compréhension de la démarche de cette marque. Ce qui laisse supposer que nous autres Marocains, pourtant connus pour être un peuple d’oralité relativement ouvert et tout aussi expressif en apparence, n’en demeurons pas moins de sombres taiseux lorsqu’il s’agit d’exprimer nos sentiments et notre affection, aussi chastes soient-ils. 
 
Cette pudibonderie surjouée en public, mais allégrement transgressée dans l’intimité, fait partie de nos plus importants marqueurs sociaux et culturels. Difficile à comprendre, à expliquer et de plus en plus souvent à accepter par les jeunes générations, elle est injustement assimilée à une sorte de schizophrénie collective de laquelle les anciennes générations ont longtemps et lâchement choisi de s’accommoder.

Mais ce n’est qu’en apparence, car les rouages socio-psychologiques d’un tel refoulement restent bien évidemment aussi complexes qu’impénétrables. Et ce n’est pas un buzz, aussi énorme soit-il, qui s’évaporera aussi vite qu’il n’est apparu, qui en percera le mystère et en dévoilera la quintessence.

Merci malgré tout à Merendina d’avoir tenté de faire avancer le schmilblick.

Rédigé par Safaa KSAANI sur L'Opinion
 

A écouter en podcast




Samedi 12 Février 2022


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Mai 2022 - 13:06 Le Civisme…une histoire de Lumières !

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.