Menu

Covid-19 et fertilité masculine


Des chercheurs allemands ont peut-être mis le doigt sur un nouvel effet secondaire du coronavirus, qui impacterait essentiellement les hommes. Le Covid-19 pourrait altérer la qualité du sperme, précise l'étude de l'université Justus-Liebig, dont les résultats ont été dévoilés par l'AFP



Les chercheurs se sont intéressés aux cas de 84 hommes de moins de 40 ans, ayant contracté le Covid-19.

Nombre d'entre eux ont développé une forme grave de la maladie. Pour cette étude, ils ont analysé leur sperme durant deux mois, à plusieurs reprises. Ces analyses ont été comparées à celles d'un groupe contrôle de 105 hommes n'ayant pas eu le coronavirus.

Les chercheurs se sont aperçus que la concentration et la mobilité des spermatozoïdes étaient moins élevées, mais aussi que les marqueurs d'inflammation du sperme des hommes malades étaient deux fois plus élevés que ceux n'ayant pas eu la maladie. En étudiant la combinaison de toutes ces anomalies, les chercheurs ont fait le lien avec un trouble de la fertilité masculine, baptisé "oligoasthénotératospermie".
 

Une seconde étude chinoise à ce sujet

Des scientifiques chinois ont aussi publié une étude sur le sujet dans la revue Reproduction et pensent que cette baisse de la fertilité peut être entraînée par ce qu'ils appellent l'orage cytokinique, soit l'inflammation provoquée par le Covid-19 dans le corps humain, et qui provoquerait une inflammation au niveau des testicules.

D'autre part, on savait déjà que l'un des symptômes le plus courant du Covid-19 pouvait affaiblir le sperme : la fièvre. Les médecins soulignent aussi la possibilité que ce soit le traitement qui joue ce rôle, corticostéroïdes et antiviraux.

Quoi qu'il en soit, ces éléments ne permettent en rien de prouver que le Covid-19 a des effets dommageables sur la qualité du sperme sur le long terme. "Les hommes ne doivent pas s'alarmer outre mesure", a précisé Alison Campbell, une embryologiste du groupe britannique Care Fertility.

Sources : AFP

Lu 159 fois
Samedi 30 Janvier 2021




La rédaction

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





Magazine créé avec Madmagz.




L'ODJ WEB MAG




Partager ce site