Menu

Débarrassez vous de la migraine !




Comment s'en débarrasser?

Après des années sans propositions réellement nouvelles, les migraineux chroniques peuvent espérer arrêter de souffrir en silence.

Le point sur les nouveaux traitements contre la migraine avec la Dre Marguerite D'Ussel, médecin responsable de la consultation douleur chronique au groupe hospitalier Paris Saint-Joseph et la Dre Anne Donnet, neurologue et membre de la Société française d'étude des migraines et des céphalées (SFEMC).
 
Prévenir les crises de migraine avec des anticorps
Jusqu'ici, aucun traitement de fond spécifique de la migraine n'existait. Les bêtabloquants, les antiépileptiques ou les antidépresseurs soulageaient parfois, mais avec des effets indésirables.
La découverte de 4 molécules différentes (des anticorps anti-CGRP) est une avancée majeure. "Le CGRP est une protéine impliquée dans la transmission nerveuse de la douleur, qui agit aussi sur les vaisseaux cérébraux, explique la Dre Marguerite D'Ussel, médecin responsable de la consultation douleur chronique au groupe hospitalier Paris Saint-Joseph.

C'est un traitement d'espoir très intéressant dans le cadre de la migraine chronique, qui a été testé avec des résultats très satisfaisants et obtenu son autorisation de mise sur le marché."
 
Supprimer les douleurs musculaires associées avec le "dry needling"
"La migraine chronique ne se limite pas à des crises de migraine qui se répètent. Il y a une composante musculaire et éventuellement myofasciale [un syndrome douloureux des muscles de la tête et du cou,NDLR ] qu'il faut prendre en compte, explique la Dre D'Ussel.

Ce phénomène d'hypersensibilisation a souvent une origine cervicale et se retrouve chez une grande majorité des migraineux chroniques." Ce syndrome douloureux provoque des contractures musculaires ou des douleurs neuropathiques (sensations de brûlure ou de décharges électriques) qui peuvent être locales (cou, muscles frontaux, muscles de la face) ou même à distance, car l'inflammation suit le chemin du fascia, la membrane qui entoure le muscle. Le problème ? Le syndrome provoque une sorte d'emballement du système de la douleur et entretient la migraine.
Le "dry needling", une technique de traitement du syndrome myofascial, permet de diminuer l'intensité et la répétition des crises. "Le but est de décontracter le muscle et de libérer toute la cascade douloureuse qui s'était installée", précise la Dre D'Ussel.

Ce peut être douloureux au moment de la piqûre ou quelques heures après, avant de provoquer un réel soulagement. Le « dry needling » permet aussi de traiter les symptômes associés courants en cas de migraine chronique comme les acouphènes, les sensations de plénitude d'oreille, les douleurs dentaires…
 
Traiter le fond avec la neuromodulation

 
Les bénéfices de la neuromodulation (stimulation du nerf trijumeau, l'un des nerfs crâniens) dans le traitement et la prévention de la migraine ont été largement approuvés par différentes études, mais la technique reste pourtant peu connue.

"La méthode Cefaly est non médicamenteuse, ce qui permet de traiter des patients migraineux qui ne souhaitent pas avaler de médicaments, constate la Dre Donnet. Le principe repose sur une stimulation transcutanée, c'est quelque chose qui est démontré depuis longtemps dans le traitement de la douleur.

" Le boîtier (qui se colle simplement sur le front) contient une électrode et peut s'utiliser pendant la crise "mais son efficacité a surtout été démontrée en traitement de fond" précise la Dre Donnet.

 

Soulager rapidement les crises avec les gépants

 
"Les gépants, une nouvelle famille de médicaments, ont été développés il y a une quinzaine d'années en tant que traitement de la crise de migraine, mais une suspicion de toxicité hépatique a arrêté transitoirement le développement de cette famille", note la Dre Donnet. Les recherches ont été relancées récemment avec d'autres gépants, sans toxicité, aussi bien comme traitement de la crise de migraine que comme traitement de fond.

Outre-Atlantique, les gépants pour lutter contre les crises (ubrogépant et rimégépant) ont déjà obtenu une validation de la Food and Drug Administration, mais sont toujours en attente d'autorisation par l'Agence européenne du médicament. L'atogépant est, de son côté, en cours d'évaluation en France dans le traitement de fond de la migraine.
 
 
Selon topsante.com

Lu 25 fois
Mercredi 10 Février 2021




Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





Magazine créé avec Madmagz.




L'ODJ WEB MAG




Partager ce site