Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




Economie, volonté et puissance : Hugo, Chekhov et Lénine




Écouter le podcast en entier :


Par Dr Samir Belahsen

“Un jour, espérons-le, le globe sera civilisé. Tous les points de la demeure humaine seront éclairés, et alors sera accompli le magnifique rêve de l’intelligence : avoir pour patrie le Monde et pour nation l’Humanité.”
V. HUGO

« L'homme a été doué de raison et de force créatrice pour multiplier ce qui lui était donné, mais, jusqu'à présent, il n'a pas créé, il a seulement détruit. Les forêts, il y en a de moins en moins, les rivières tarissent, le gibier a disparu, le climat est détraqué, et, chaque jour, la terre devient plus pauvre et laide ».
A. Tchekhov

« Là où il y a une volonté, il y a un chemin.”
Lénine

Par géopolitique, on entend toute rivalité de pouvoirs sur ou pour du territoire. Les protagonistes se disputent au premier chef l'influence ou la souveraineté d'un territoire. Rudolf Kjellen qui était le premier à utiliser le terme «géopolitique» estimait en 1905 que l’analyse géopolitique trouvait son prolongement dans la géoéconomie.

Ces temps-ci, il faut l’avouer la matière devient plus complexe, il faut tenir compte de ce qu’est devenue l’économie, des nouvelles ressources dominantes : eau, gaz, savoir, savoir militaire…

La guerre que l’occident mène par procuration contre la Russie nous montre les limites de la domination de celui-ci.

Surprenante, la liste des pays qui refusent d’appliquer les sanctions contre la Russie est aussi significative. La Chine évidemment, l’Inde c’est un coup dur, le Brésil on ne s’y attendait pas, la Turquie on pouvait le prévoir mais les pays de l’OPEC plus qui ne jouent pas le jeu de Mr Biden…pour le moins on ne s’y attendait pas.

Les discours de certains chefs d’Etat, lors du sommet de Djeddah, devant Mr Biden sont surprenants. Certains s’attendent même à des représailles Américaines contre MBS ou Sissi…

Dans son allocution devant les chefs d’État du CCG, de l’Égypte, de l’Irak et de la Jordanie, le Président américain a déclaré : « Nous ne laisserons pas un vide dans la région qui serait comblé par la Russie, la Chine ou l’Iran ». 

Forcé, ton frère, et non un héros.

Plus éloquent, il y avait la photo souvenir du sommet, le Président Biden a tenu à se tenir à bonne distance du Prince héritier Saoudien.

Il y a quand même les Européens qui appliquent, parfois à reculons, généralement les sanctions. Et je crois que plus ça durera plus ce sera difficile.

En définitive, il n’y a que les Britanniques qui s’engagent avec euphorie.

Est-ce seulement une question d’intérêts bien calculés ?

Est-ce seulement une affaire de dollars, de gaz, de pétrole et de Blé ?

Au risque d’être déçu, je veux bien croire qu’il y a aussi une question de dignité, le monde veut prendre de l’air, le monde veut la multipolarité, je veux bien le croire.

Le monde unipolaire né en 1991 ou le dollar est roi ne serait plus tolérable. Les BRICS ont esquissé en juin un plan pour créer une nouvelle monnaie commune à partir d’un panier de toutes les monnaies des membres. Dans les jours qui ont suivi, l’Argentine et l’Iran ont demandé à faire partie des BRICS et tout indique que d’autres pays vont s’y joindre.
 
Un peu naïf, certainement puisque j’ai commencé par citer Hugo ;

Utopique, un peu puisque je vois un chemin là ou il y a une volonté comme Lénine ;

Lucide, quand même le chemin me parait long…. 





Jeudi 21 Juillet 2022

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Juillet 2022 - 16:33 Déni de réalité

Lundi 18 Juillet 2022 - 04:15 Le carburant de la gouvernance

Billet



Magazine créé avec Madmagz.