Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Emily Ratajkowski accuse Robin Thicke d'agression sexuelle lors du clip Blurred Lines


En état d’ébriété, le chanteur lui aurait attrapé la poitrine, accuse-t-elle dans son livre qui doit sortir en novembre prochain.



Des accusations lourdes de conséquences :

La mannequin Emily Ratajkowski accuse le chanteur Robin Thicke d’avoir touché sa poitrine sans son consentement lors du tournage du clip Blurred Lines, sorti en 2013.

Des faits qu'elle détaille dans son livre My Body, qui sortira le mois prochain, et dont un premier extrait a été publié dans le Sunday Times.

La top model, aujourd'hui âgée de 30 ans, raconte ne pas avoir eu de problème avec le fait d'être nue pour la version non-censurée du clip. Jusqu'à ce que Robin Thicke "ne revienne sur le plateau un peu ivre pour tourner seulement avec moi", écrit-elle.
« Soudain, sans prévenir, j’ai senti la fraîcheur et l'anomalie des mains d’un étranger qui attrapait mes seins nus par derrière. Je me suis instinctivement écartée, en me tournant pour regarder Robin Thicke », explique Emily Ratajkowski.
« Il a souri dans un rictus idiot et a trébuché en arrière, ses yeux cachés derrière ses lunettes de soleil », ajoute-t-elle.

«Ma tête s'est tournée vers l’obscurité au-delà du plateau. La voix de la réalisatrice s'est brisée quand elle m’a lancé : 'Ça va ?’ ».
«J'ai gardé la tête haute et j'ai haussé les épaules, évitant tout contact visuel, sentant toute la chaleur de l'humiliation parcourir mon corps.

Je n'ai pas réagi, du moins pas vraiment. Pas comme j'aurais dû »
, regrette-t-elle, expliquant ne pas s’être plainte à l’époque pour ne « pas y penser » et avoir voulu protéger « le bon environnement de travail » du tournage.

De simple excuses :

Emily Ratajkowski confesse que le geste inconvenant de Robin Thicke l’a fait se sentir pour la première fois de sa vie “vulnérable”. Elle avoue avoir tourné la tête “sentant la chaleur de l’humiliation parcourir [son] corps”. Elle écrit regretter de ne pas avoir réagi, en tout cas “pas comme elle aurait dû’”. 
 
Diane Martel a signalé que le chanteur avait, alors, présenté des excuses, timides, “comme s’il savait que c’était mal sans comprendre ce qu’avait pu ressentir Emily”, estimant par ailleurs qu’il n’aurait sûrement pas réagi de cette manière s’il avait été sobre.

Robin Thicke avait avoué en 2014, lors du procès pour plagiat dans lequel il était impliqué avec son titre “Blurred Lines”, qu’il était sous l’emprise de médicaments et d’alcool pendant de la période de l’enregistrement et de promotion de son single. 

Mais cela n’excuse rien. Emily Ratajkowski fait remarquer ”[qu’] avec ce seul geste, Robin Thicke a rappelé à tout le monde sur le plateau que nous, les femmes, n’étions pas vraiment en charge. Je n’avais aucun pouvoir réel en tant que fille nue dansant dans son clip.

Je n’étais rien de plus qu’un mannequin de service”, reconnait-elle. Robin Thicke n’a pas, pour l’heure, répondu à ces accusation.

L'odj avec nouvelobs
Lundi 4 Octobre 2021


Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Août 2022 - 11:01 "The voice kids" est de retour sur TF1

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html



Émission BUZZ'UP
Sur cette Web TV, on débat un peu plus













Partager ce site