Menu

En Algérie, le peuple veut la vie


L’espoir d’un avenir meilleur pour nos frères du pays voisin de l’Est. Les manifestants du Hirak, rongés de dépit et déterminés à se faire entendre, l’ont scandé à tue-tête. Vendredi 26 février 2021, ils étaient des centaines de milliers d’Algériens à sortir dans la rue exiger un pouvoir civil. C’est l’automne des caporaux.



"Algérie indépendante", un des slogans des manifestants du Hirak
"Algérie indépendante", un des slogans des manifestants du Hirak
Les Algériens en ont vraiment ras-le-bol de voir les richesses naturelles de leur pays pillées et dilapidées, alors que la plupart d’entre eux éprouvent de plus en plus de peine à boucler leurs fins de mois.

Le coût de la vie a connu un bond spectaculaire dans le pays voisin, des produits de première nécessité deviennent hors de portée de la bourse du commun des Algériens.

Échec

Le pays voisin n’a développé ni son agriculture, pour renforcer sa sécurité alimentaire, ni son industrie, pour exporter autre chose que des hydrocarbures, qui représentent 96 % des ventes à l’étranger, 43 % des recettes fiscales et 21 % du PIB.

Et même leur principe source de recettes en devises, le secteur des hydrocarbures, le gouvernement d’Abdelaziz Djerad n’a pas su le gérer correctement. Les exportations algériennes des hydrocarbures ont baissé autant en volume (11 %) qu’en valeur (40 %), en 2020. Le cours du dinar a suivi la même courbe descendante.

À en croire le site d’information Algériepartplus, la mauvaise gestion de la compagnie pétrolière algérienne Sonatrach a coûté 3,37 milliards de dollars, l’année dernière, au pays voisin.


Poubelle

Le peuple veut remplir son panier
Le peuple veut remplir son panier
Le changement de gouvernement annoncé par Tebboune ? Que des paroles. Les Algériens se retrouvent avec un exécutif Djerad-bis légèrement retouché, alors que cette équipe avait déjà fait preuve de toute son incompétence.

« Tebboune et les généraux à la poubelle » est l’un des slogans scandé par les manifestants du Hirak. « Algérie indépendante » en est un autre.

Nos chers voisins de l’Est ont vraiment cru sur parole leurs dirigeants quand ils les entendaient parler du droit des peuples à l’autodétermination.

Arrestations

Les manifestants pacifiques du Hirak, qui ont fêté son premier anniversaire lundi 22 février, ont eu droit, ce vendredi 26, à des interventions musclées des forces de sécurité et des arrestations massives à Alger, Oran, Tlemcen, Constantine et Skikda. Facebook a été coupé dans plusieurs villes des heures durant.

On comprend mieux pourquoi Tebboune a fait libérer les anciens prisonniers du Hirak, il fallait laisser la place aux nouveaux arrivants. Ils pourraient même se faire accuser d’être des agents du Maghzen.   

La veille des cortèges de citoyens révoltés, sonnant le retour en force du Hirak, la marionnette des caporaux à Al Mouradia, Abdelmajid Tebboune, recevait son « homologue » polisarien et violeur recherché par la justice espagnole, Brahim Ghali. Qui se ressemblent s’assemblent.

Solidarité

La saison 2 du Hirak a commencé
La saison 2 du Hirak a commencé

Les Algériens le savent déjà depuis longtemps, le polisario importe à leurs dirigeants beaucoup plus que leur propre bien-être. Les caporaux qui usurpent le pouvoir à Alger sont prêts à couler la barque sur laquelle ils se trouvent, si les Marocains y sont également.

Les pensées des Marocains vont tout autant à leurs compatriotes séquestrés dans les camps de Tindouf que leurs frères algériens, tous les deux victimes d’un régime honni.

Par Ahmed NAJI





Ahmed Naji


Rédigé par Ahmed Naji le Vendredi 26 Février 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Avril 2021 - 17:21 HFF Joyeux Ramadan

Samedi 10 Avril 2021 - 19:11 Tariq ramadan prépare-t-il sa vengeance ?



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté