Menu

Engagement d’ANIMA en faveur de la diaspora africaine


ANIMA devient partenaire de MEET Africa 2


Expertise France, la GIZ (Coopération allemande) et ANIMA Investment Network sont partenaires dans la 2ème phase de mise en œuvre du programme MEET Africa, lancée le 9 décembre 2020.
Cofinancé par l’Union européenne et l’Agence Française de développement, MEET Africa 2 s’adresse aux diasporas du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie, désireuses d’entreprendre dans leur pays d’origine.
Le rôle d’ANIMA est de mobiliser, promouvoir et animer un réseau de structures d’accompagnement des entrepreneurs et investisseurs de la diaspora.



Le programme MEET Africa   est né d’un constat et d’une envie partagés par deux continents : l’Afrique, un territoire bouillonnant de potentiels et d’innovations ; sa diaspora européenne en est un relais aussi dynamique que légitime.

Consciente des enjeux de développement et partageant ces mêmes ambitions, ANIMA collabore depuis 2005 avec les agences de promotion des investissements, les réseaux d’entrepreneurs et les structures d’accompagnement pour développer des stratégies et des services à destination des talents et des compétences expatriées, en vue de les mobiliser au service de leur pays d’origine.

Plusieurs projets ayant pour but de favoriser l’investissement de la diaspora ont été mis en œuvre, dont DiafrikInvest, la dernière initiative en date, clôturée à la fin de l’année 2020.

ANIMA capitalise aujourd’hui sur ces 15 ans d’expérience dans la mobilisation de la diaspora économique et devient partenaire du programme MEET Africa aux côtés d’Expertise France   et de la Coopération allemande – GIZ.
 
 


MEET Africa 2 : donner à la diaspora les moyens d’entreprendre en Afrique

L’écosystème d’appui au secteur privé local se consolide en Afrique, mais beaucoup de ces initiatives ne sont que faiblement coordonnées et la multitude de prestataires d’appui à l’entrepreneuriat pose la question de la lisibilité de l’offre, de sa visibilité hors du pays et de l’accessibilité de ces acteurs pour les entrepreneurs résidant à l’étranger.

Ce foisonnement d’acteurs nécessite aujourd’hui d’accompagner la structuration de l’écosystème par une meilleure adaptation de l’offre aux diasporas ; il s’agit de mieux articuler l’accompagnement entre les espaces européens et africains, et de mieux diffuser les offres d’appui auprès des entrepreneurs de la diaspora.

Dans ce contexte, MEET Africa 2 vise à promouvoir une relation durable et structurée entre la communauté expatriée et les pays africains ciblés, à créer ou renforcer des ponts économiques, formaliser et structurer des partenariats nouveaux ou existants, faciliter l’identification des opportunités en faveur de la diaspora africaine installée en France.

Le projet se concrétise par le développement d’une plateforme euro-africaine regroupant les offres d’appui, l’accompagnement en Europe de 1000 entrepreneurs de la diaspora, l’accompagnement en Afrique de 140 entrepreneurs, le financement de 170 entreprises et la mise en réseau des acteurs d’accompagnement en Europe et en Afrique. 
 
Mettre en réseau les acteurs de l’accompagnement des entrepreneurs et des investisseurs pour faciliter leur collaboration au service de l’entrepreneuriat en Afrique.
 
Dans le cadre de MEET Africa 2, ANIMA mobilisera l’ensemble des acteurs qui accompagnent les entrepreneurs en Europe et en Afrique, et contribuera à la promotion auprès des diasporas par le biais d’une plateforme en ligne, et d’un grand forum de l’entrepreneuriat africain qui se tiendra en 2022.

Cette mise en réseau permettra une meilleure coordination entre les dispositifs d’accompagnement qui pourront communiquer par la plateforme, et une orientation des entrepreneurs de la diaspora vers le dispositif adapté à leur besoin.

Les services de la plateforme seront évolutifs et construits en fonction des besoins manifestés par les entrepreneurs et les structures d’accompagnement européennes et africaines.



Bouteina BENNANI


Rédigé par Bouteina BENNANI le Lundi 5 Avril 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté