Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search




Et si on aimait notre justice sociale comme on aime notre Sahara ?




A lire ou à écouter en podcast :

et_si_on_aimait_notre_justice_sociale_comme_on_aime_notre_sahara.mp3 Et si on aimait notre justice sociale comme on aime notre Sahara.mp3  (3.8 Mo)

 À scruter de près de cette actualité ramifiée, déployée jusqu’au-dedans de notre cher pays, force est de constater, cette fièvre endémique, honorable en tout point, qui s’éprend de nos franges, seraient-elles remontées les unes contre les autres,  pour se réapproprier sans délai cette fougue, une et patriote ,mettant son point d’honneur à mordre sur les constances inébranlables qui sous-tendent ce souverainisme qui se refuse aux concessions.

Une fougue  qui ne démord point, serait-ce, sur l’infime partie d’une parcelle territoriale qui lui revient de droit. Il retourne, ici, et sans conteste, de nos provinces du Sud, aussi des agissements ou de sempiternels sauts de cabris qui gangrènent nos humeurs, et déroulent, impertinents, sur le fil de notre actualité. De ces balourdises-déléguées, ennemies, véhiculées par le truchement d’un corps « polisarisible », alors que le commanditaire Algérien s’emmêle les pinceaux jusqu’à dessiner un chat en lieu et place d’une souris.

Bref, une fuite en avant qui s’improvise à tâtons sous la huée de l’intelligence, jusqu’à s’engouffrer, et ses pinceaux de pacotille,  dans l’œil international. C’est un secret de tous connu : L’Algérie est mise à nu dans son jeu-petit-calibre. Que ces bâtons usés  faisant office de blocage à l’envoi de l’émissaire « ONU » ne pourraient qu’administrer un surplus de mauvaise foi à « cette partie réelle », force est de souligner  qu’il est excédent en la matière. Reste que l’Espagne fasse preuve d’un tant soit peu de bonne foi, et de mettre sous-verrou qui vous savez.

Ce « Ghali » chéri de la bêtise humaine, sur le sol voisin, sacrifié sur l’autel d’un complot intérieur ou pas…Que la France, qui, jusque-là procède par signes successifs de bon aloi, emboîte le pas-franc-jeu, à l’exemple de l’Oncle Sam. Bref, nul ne peut renchérir sur la fibre patriotique dont les marocains, politiques et autre,  font l’exercice à l’abord de cette agression extérieure.

Mais ne serait-il pas tout aussi louable que de nous acquitter envers les uns les autres, du même égard justicier et constant, habillés, plutôt essentialisés de cette même chaleur dans le geste et  le propos… Loin de tout populisme marchand, de mauvaise facture… pour une société à la pierre angulaire suivante : Dignité, Justice, Santé, Éducation, travail.  
 
Hicham Aboumerrouane
 
Hicham Aboumerrouane 






Dimanche 9 Mai 2021

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 7 Août 2022 - 19:39 Succès inconsistant d’Israël à Gaza

Samedi 23 Juillet 2022 - 16:33 Déni de réalité

Billet



Magazine créé avec Madmagz.