lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Etats-Unis : la police de San Francisco veut autoriser ses robots à tuer


A San Francisco (Californie), la police a déposé une demande officielle pour pouvoir utiliser des robots capables de tuer.



Le département de police de San Francisco, en Californie, a demandé au Conseil de surveillance de la ville l'autorisation de déployer des robots capables de tuer des suspects. L'utilisation létale de ces robots ne serait possible que dans le cas où "le risque de mort pour le public ou des officiers est imminent et l'emporte sur toute autre option" indique le département de police.
Cette proposition de loi est réfléchie depuis plusieurs semaines et crée déjà des désaccords au sein des autorités de la ville. "Les robots ne doivent pas être utilisés comme recours à la force contre quiconque" a déjà critiqué le superviseur Aaron Peskin, membre du Conseil de surveillance. Malgré cela, la proposition sera sur la table cette semaine.


Une intervention humaine

L’idée serait d’utiliser des robots de déminage, déjà équipés de balles à blanc (qui servent à déclencher certains explosifs). On les remplacerait alors par des balles réelles. Il faudrait quand même une intervention humaine, c’est quand même un humain qui prend la décision de tirer, pour l’instant…
Il y a déjà un précédent. Lors d’une tuerie à Dallas en 2016, la police envoie vers le forcené retranché un robot chargé d’explosifs qui va venir déposer une charge près du tireur, qui va être déclenchée à distance par la police et le tuer.  En effet, ce cas a inspiré la police de San Francisco, qui a fait référence à cet événement dans son rapport.


A suivre...

Dans un premier temps, l'administration de San Francisco a demandé au SFPD de modifier sa proposition, qui pourrait selon elle ouvrir la voie à une utilisation trop large des robots tueurs. Par la suite, les autorités ont approuvé ce document, puisqu'il expliquait que leur déploiement serait limité aux seuls scénarios où des civils se trouveraient en danger de mort. Le conseil municipal doit se réunir ce 29 novembre pour voter sur le projet. 


LODJ avec TheVerge
Mardi 29 Novembre 2022


Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | L'ODJ Stories



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse