Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Etudiants en médecine : bientôt un nouveau boycott ?


Depuis le début de l’année universitaire, les étudiants en médecine militent pour l’amélioration de la vie estudiantine et la composition même des étudiants de ces filières dans les universités publiques.



Un futur boycott ?
 
Les étudiants en médecine menacent de boycotter la prochaine rentrée universitaire si leurs revendications ne sont pas satisfaites après leur rencontre avec des responsables du ministère de l’Enseignement supérieur et du ministère de la Santé prévue ce mercredi 20 juillet 2022.
 
«Nous tenons le gouvernement, le ministère de l’Enseignement supérieur et celui de la Santé pleinement responsables de ce que la situation pourrait entrainer. Nous, au sein de la Commission nationale des étudiants en médecine, regrettons la réalité de la formation médicale et pharmaceutique au niveau des facultés au Maroc, et l’état d’encombrement dans les différents services», avertit la Commission dans un communiqué.
 
Ces étudiants annoncent, par ailleurs, qu’ils organiseront des Assemblées générales le lundi 25 juillet 2022 dans les facultés, afin de voter les détails du dossier de leurs revendications dans sa forme définitive et de discuter les prochaines actions de protestation, dont le boycott de la rentrée, qu’ils pourraient entreprendre.
 
Plusieurs revendications
 
Pour rappel, ces étudiants avaient organisé un sit-in le 28 juin dernier à la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca pour notamment protester contre la décision du ministère de l’Enseignement supérieur de réduire la durée de la formation des médecins généralistes de sept à six ans, et l’augmentation des effectifs de 20%. Des réformes qui, selon eux, ont été décidées de «manière précipitée et non concertée».
 
Ils ont également pointé du doigt le retard de publication du cahier de charges pédagogique encadrant le troisième cycle des études de médecine, l'encombrement alarmant dans les différents services hospitaliers (allant jusqu’à 80 étudiants par service) et la faiblesse des moyens et des budgets alloués à leur formation.

L'odj avec Welovebuzz

Mercredi 20 Juillet 2022



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Septembre 2022 - 10:03 Le Maroc se procure 150 drones israéliens

Jeudi 22 Septembre 2022 - 08:53 NARSA : Consultez vos infractions en ligne

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.