Menu

Fouzi Lekjaâ: Homme politique et dirigeant sportif de football


Après sa nomination dans le nouveau gouvernement en tant que ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de budget. Faouzi Lakjâa a donné une autre dimension à son statut d’homme d’affaires et grand acteur du football marocain. Est-ce que le président de la Fédération Royale Marocaine de Football saura jongler entre le fait qu’il est président de la FRMF et ministre délégué malgré le fait qu’il aura de nouvelles responsabilités ?




Après sa nomination dans le nouveau gouvernement en tant que ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé de budget.  Faouzi Lakjâa a donné une autre dimension à son statut d’homme d’affaires et grand acteur du football marocain. Est-ce que le président de la Fédération Royale Marocaine de Football saura jongler entre le fait qu’il est président de la FRMF et ministre délégué malgré le fait qu’il aura de nouvelles responsabilités ?
 

Il est né le 23 juillet 1970 à Berkane, il est spécialisé dans le domaine sportif et diplômé en ingénieur agronome de l’École nationale de l’administration. En 2009, il a été désigné président du club Renaissance Sportive de Berane. Il est un dirigeant sportif, homme d’affaires et homme politique marocain. Depuis 2014, il est président de la Fédération Royale Marocaine de Football, date à laquelle il a succédé à Ali Fassi Fihri. Il est ainsi membre du conseil de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).


Jeudi 7 octobre 2021, Faouzi Lekjaâ a été nommé ministre délégué auprès du ministre de l’Economie  et des Finances chargé du  budget. C’était en cours d’une cérémonie présidée par le Roi Mohammed VI au Palais Royale à Fès et en présidence de Aziz Akhnouch, le chef du gouvernement marocain, que M. Lakjâj a été nominé. Cette nomination a été intervenue en même temps que celle des autres membres du gouvernement.


Auparavant, il était le directeur du Budget au ministère de l’Economie et de Finances, mais il n’a jamais occupé un poste ministériel.


Plusieurs rumeurs ont fait état d’une incompatibilité juridique pour Lekjaâ de mener à bien ses deux missions, de patron de la FRMF et de nouveau ministre délégué.


Il est l’un des meilleurs dirigeants du football dans le continent africain, un visionnaire stratégique, un exécuteur impitoyable, passionné par le jeu et doté de vastes connaissances.


Lekjâa a fait ses armes dans l’administration du football à la Renaissance Sportive de Berkane, il était le président. Il a débuté à la RSB en 2009, alors qu’elle n’était qu’une équipe de troisième division, bien loin des titres de club continentaux dont elle peut se vanter aujourd’hui. Il avait une vision claire qui pouvait facilement mettre le club sur le piédestal.  Il devait s’assurer que le club disposait d’excellentes infrastructures, d’un système de gouvernance efficace et d’une stabilité financière. Ensuite, le RSB est passée d’un modeste club de troisième division à une équipe majeure de haut vol se battant pour les titres nationaux et continentaux.
 

En 2014, il a franchi une nouvelle étape dans son parcours administratif en assumant le poste de président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et a mis en place une politique sportive ambitieuse avec une vision claire.
 

« Nous avons plus de 200 installations avec du gazon synthétique, nous avons une vingtaine de stades avec du gazon naturel et de l’éclairage, nous sommes dans une douzaine de centres de formation de clubs qui répondent à toutes les exigences, nous avons cinq centres régionaux, et nous avons géré tout cela avec le Complexe de football Mohammed VI, l’un des meilleurs centres au monde qui répond à toutes les normes », a déclaré Lekjaa dans une interview en 2020. Il s’est penché sur le développement des infrastructures à travers le pays d’Afrique du Nord.


Sans oublier qu’il s’est beaucoup concentré sur le développement des jeunes dans le but de dénicher les prochaines pierres précieuses du football du pays. 


Quatre équipes ont été engagées en Ligue des champions et en Coupe de la Confédération de la CAF se sont qualifiées pour les demi-finales en 2020, le Maroc est entré dans l’histoire. Et c’était son ancien club RSB qui a levé la Coupe de la Confédération !


Le Maroc a réussi à se qualifier pour la Coupe du monde 2018 en Russie, 20 ans après sa dernière participation. La même année, ses joueurs à domicile ont été sacrés champions du CHAN ainsi que l’équipe nationale de futsal en 2020.


Rappelons qu’avant le mandat de Lekjaa, les Lions de l’Atlas n’avaient pas atteint le premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) depuis 2004. Mais l’équipe qualifiée est allée jusqu’aux quarts de finale en 2017 et a dépassé le deuxième tour en 2019.


Quant à l’équipe nationale des moins de 20 ans du pays a réussi à se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations au niveau des moins de 20 ans. Cela est venu après une nsence de 15 ans du tournoi, qui se tiendra en Mauritanie le mois prochain.
Mardi 12 Octobre 2021



Dans la même rubrique :
< >

Lu 147 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur



Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html

Magazine créé avec Madmagz.


L'ODJ WEB MAG













L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

Voir aussi nos Packs - Partenariat - Annuel - L'ODJ