Google annonce un système qui permettra d'adapter son moteur recherche à la couleur de peau


Rédigé par le Jeudi 12 Mai 2022

L’entreprise a présenté une palette de dix teintes de peau qui permettra une meilleure représentativité des résultats de recherche.



Le Monk Skin Tone Scale

Google a adopté une échelle à 10 degrés pour l'aider à mieux juger et présenter les couleurs de peau, un changement qui souligne les efforts du géant technologique pour mieux refléter la diversité personnes qui utilisent Google Photos, la recherche et d'autres produits.
"Au cours des deux dernières années, Google a adopté le Monk Skin Tone Scale du professeur associé de Harvard Ellis Monk", a déclaré Tulsee Doshi, chef de produit pour l'équipe Responsible AI de Google.

"Cette échelle remplace l'échelle de Fitzpatrick à six couleurs, qui ne reflète pas assez bien les personnes réelles", a-t-elle ajouté.
"Nous avons mené une étude auprès de milliers de participants aux États-Unis, en essayant de mieux comprendre dans quelle mesure l'échelle représentait leurs différentes couleurs de peau", a déclaré Mme Doshi. "Les participants aux États-Unis ont trouvé que cette échelle représentait significativement mieux leur teint de peau que l'échelle de Fitzpatrick."
 
Mieux refléter la diversité humaine

Les premiers résultats apparaîtront publiquement cette semaine aux États-Unis. Lorsque vous recherchez sur Google des informations liées à la beauté, vous verrez de petites photos de couleurs et de visages qui vous permettront d'affiner les résultats de la recherche en fonction des couleurs de la peau.

L'adoption de cette nouvelle échelle, que Google a annoncée mercredi lors de sa conférence des développeurs Google I/O, s'inscrit dans le cadre d'un effort plus large de Google et d'autres entreprises technologiques pour mieux refléter la diversité humaine.

La Silicon Valley est la cible de nombreux détracteurs qui la jugent trop bornée et trop axée sur les besoins et les désirs des Blancs, qui constituent la majorité de ses cadres et de ses ingénieurs.

Plusieurs scandales de Google

L'intelligence artificielle est souvent critiquée. On craint notamment que la technologie d'IA qui se répand dans l'industrie informatique ne reflète des biais dans les données utilisées pour l'entraîner.

En 2015, l'IA de Google a catégorisé une personne noire comme un gorille, un incident qui avait déclenché un scandale.

L'utilisation du Monk Skin Tone Scale pour évaluer la façon dont les produits fonctionnent avec différentes personnes est conçue pour éviter de tels désagréments.

L'équipe d'IA de Google a également dû faire face à un scandale en 2020 impliquant Timnit Gebru, une éminente éthicienne noire de l'IA qui a déclaré avoir été licenciée à la suite d'un différend concernant un document de recherche sur l'IA et le traitement du langage naturel.

Deux mois plus tard, Google a licencié Margaret Mitchell, qui codirigeait l'équipe d'IA éthique, pour avoir apparemment utilisé un logiciel automatisé pour analyser des messages à la recherche de preuves de discrimination contre Gebru.

L'odj avec BFMTV





Jeudi 12 Mai 2022

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Stories | L'ODJ i-Magazine | L'ODJ Média



Magazine créé avec Madmagz.






























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala

Menu collant à droite de la page