Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Il était une fois Younes El Aynaoui , Karim Alami et Hicham Arazi


Aucun marocain à Roland Garros ?




Elle sont bien loin ces années où nos trois mousquetaires réalisaient de véritables exploits sur la terre battue de Roland Garros.
Par une belle après midi , dans le métro parisien des usagers sont surpris et étonnés de voir un joueur de tennis prendre ce moyen de transport pour rejoindre le court Philippe Chatrier de Roland Garros : 
" Bonjour jeune homme, c'est bien vous qui jouez un quart de finale tout à l'heure face à André Agassi, l'américain !?"
" Oui , c'est bien moi Youness El Aynaoui le tennisman marocain !" 
André Agassi lui avait eu droit à une limousine pour se déplacer de son hôtel et on vous épargne les commentaires concernant le remarquable soutien de nos ambassades à nos sportifs lorsqu'ils se produisent à l'étranger ! 
Mais cela nous ramène à notre sujet car franchement les exploits des Arazi , Alami et Aynaoui ils ne le doivent qu'à leur motivation et surtout au soutien inconditionnel de leurs familles et particulièrement aux sacrifices matériels et moraux des parents. 
Sacrifices car il s'agit de s'investir pleinement quitte à prendre des crédits le temps que le gamin puisse voler de ses propres ailes. 
Sacrifices car il faut mettre de côté les études , et s'engager dans une formation sports - études en France et donc ne plus voir son rejeton durant de longs mois.
Certains parents, accompagnent les rêves de leur champion jusqu'au bout et les suivent partout, quitte à faire une croix sur leur carrière professionnelle, une fois que le petit est engagé dans l'infernal circuit professionnel où l'on saute sans arrêt de l'avion aux courts , en passant par l'hôtel. 
 

Tout comme Saïd Aouita , Hicham ElGuerrouj et Nawal ElMoutawakil , nos trois mousquetaires du tennis n'ont été que l'arbre qui cache la forêt et absolument pas le résultat d'une politique ambitieuse ! 
Nous sommes en juin 2022 , et il n'est toujours pas question dans notre pays d'un système de management sportif destiné à produire des champions de haut niveau que ce soit en tennis ou dans les autres disciplines.
Si cela peut servir à vous consoler, la petite Aya ElAouni est inscrite au tableau junior à Roland Garros et on lui souhaite une carrière professionnelle riche et pleine de succès.

Par Hafid Fassi Fihri 


Vendredi 10 Juin 2022



Lu 99 fois

Hafid Fassi fihri
Hafid Fassi Fihri est un journaliste atypique , un personnage hors-normes . Ce qu'il affectionne,... En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














Partager ce site