lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







Interview : la création de boucle d'oreille en argile polymère avec "Heya earrings store"


Il y a deux ans, Nadia Benslimane, une spécialiste de l'inbound marketing a lancé une boutique dédiée aux boucles d'oreilles artisanales en pâte polymère, " Heya earrings store ". Découvrons son périple.



Derrière Heya earrings store se cache Nadia Benslimane, un esprit créatif qui a su transformé sa passion pour les boucles d’oreilles en un business. Avec la pâte d’argile polymère, la jeune entrepreneure fascine les internautes et propose une large sélection de boucles très originale et fait main. Heya earrings store a été lancé en 2019 pour offrir aux femmes la possibilité de s’exprimer à travers des pièces uniques et d’élargir les choix proposés.  Interview. 

Comment l'aventure d'Heya a-t-elle commencé ?

Heya a commencé pendant le confinement, je vivais en Turquie et je suis tombée sur une vidéo sur Tiktok de quelqu'un qui créait des boucles d'oreilles. J'ai alors découvert l'argile polymère, j'ai appris le processus et j'en suis vraiment tombée amoureuse, car j'étais déjà une grande fan de boucles d'oreilles. Je ne savais pas que je pouvais en faire moi-même en utilisant un matériel aussi simple et pas très compliqué.

Comment avez-vous choisi le nom Heya ? Que signifie-t-il pour vous ?

Le nom Heya m'est venu à l'esprit alors que je ne le cherchais pas. Pour moi, Heya est un symbole des femmes en général, des femmes marocaines, des belles femmes du monde entier. La fabrication des boucles d'oreilles n'est pas une question de boucles d'oreilles elles-mêmes, mais de la signification que vous voulez transmettre et que vous voulez que les autres reçoivent des boucles d'oreilles que vous portez. 

Quand avez-vous appris à faire des boucles d'oreilles en argile polymère ? Etait-ce facile ? 

En 2019, j'ai ramené toutes les affaires dont j'avais besoin de Turquie, et je suis revenue au Maroc, après le confinement.  Tout peut être acheté ici, mais j'ai parfois besoin de commander des articles en ligne et cela peut prendre du temps à cause des nouvelles lois sur les frontières.

Il m'a fallu du temps pour apprendre et m'habituer au processus. Les premières fois, c'était le bazar car je ne savais pas comment manipuler l'argile polymère. Après cela, j'ai commencé à explorer différentes options et différentes opportunités pour y incorporer d'autres éléments. En fait, ce n'était pas difficile parce que je suis une personne créative. 

Créez-vous vos propres modèles ? Comment trouvez-vous l'inspiration ? 

Je fais mes propres designs. L'inspiration n'est pas quelque chose que vous devez forcer. Parfois, on peut consulter Pinterest, trouver des motifs et essayer de les copier, mais on ne sera pas pleinement satisfait en le faisant. J'essaie toujours d'ajouter ma propre touche aux designs et de trouver mes propres moyens de le faire. Parfois, je m'inspire de la nature. Les couleurs sont déjà parfaites. Je crois que tout est parfait dans la nature. C'est ma source d'inspiration numéro un.  

Gérez-vous Heya seule ?

Je gère heya seule. Parfois, des membres de ma famille et des amis m'aident. Cependant, la plupart du temps, c'est moi qui m'occupe des créations et de tout le reste. 

Pouvez-vous nous expliquer le processus de vos créations en argile polymère ? Combien de temps vous prenez pour créer une paire de boucles d'oreilles ?

Le processus peut être divisé en 5 étapes. Il y a d'abord le modelage de l'argile, puis le dessin de l'argile, puis la cuisson, puis le nettoyage et enfin l'assemblage. Ce sont les 5 étapes de la création des boucles d'oreilles. Cela dépend, certaines boucles d'oreilles peuvent prendre des heures. Quand j'essaie de recréer un tableau célèbre avec beaucoup de détails, cela me prend beaucoup de temps, mais quand il s'agit de quelque chose de simple, cela peut prendre 5 ou 19 minutes. C'est aussi une question de pratique. Lorsque vous vous entraînez sans cesse, ce qui vous semblait difficile devient facile à réaliser.

Vous avez commencé à proposer des ateliers de création de boucles d'oreilles, pouvez-vous nous dire comment cela se passe ?

Les ateliers de boucles d'oreilles sont un projet que j'ai lancé en 2022. C'est quelque chose que j'aime vraiment parce que je voulais étendre mon amour pour les boucles d'oreilles et y inclure d'autres personnes. C'est génial jusqu'à présent. Je rencontre des gens formidables à chaque fois. J'aime le processus d'enseignement et le fait qu'à chaque fois, de nouveaux esprits et des personnes créatives viennent et m'épatent. Cela se passe le premier dimanche de chaque mois et j'ai vraiment hâte d'y être à chaque fois. 

Envisagez-vous de créer des boucles d'oreilles à plein temps dans un futur proche ? 

Je me vois faire des boucles d'oreilles à plein temps dans le futur. Pour créer des boucles d'oreilles, il faut être présent en permanence, surtout si vous êtes le créateur. Je peux inviter d'autres personnes à rejoindre l'équipe et à m'aider à créer des boucles d'oreilles, mais lorsqu'il s'agit d'argile polymère, ce n'est pas quelque chose que l'on peut automatiser, il faut le faire manuellement et c'est là où réside toute sa beauté. Ça prend beaucoup de temps, ça me donne mal au dos, j'ai toujours mal aux mains avec tous les petits outils que j'utilise. Ce n'est pas très pratique de faire cela, mais si je trouve qu'il y a un autre matériel qui peut être utilisé à la place de l'argile polymère et qui peut être automatisé en utilisant des machines et d'autres personnes, alors oui, je le ferai certainement. J'aimerais être connue comme l'ambassadrice des boucles d'oreilles au Maroc et pourquoi pas dans le monde, parce que je les aime. 



Rokia Dhibat

Jeudi 1 Décembre 2022


Rokia Dhibat
Jeune journaliste, lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | L'ODJ Stories



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse