L'ODJ Média



JO d’hiver : le CIO sélectionne la France pour 2030, Salt Lake City pour 2034


Rédigé par le Mercredi 29 Novembre 2023

Le Comité international olympique (CIO) a confirmé mercredi soir avoir uniquement retenu la candidature des Alpes françaises en vue de l'organisation des JO d'hiver en 2030, et celle de Salt Lake City en vue de 2034.



La Suisse, candidate malheureuse à ces deux éditions qui seront officiellement attribuées l'an prochain, entre de son côté en "dialogue privilégié" pour les JO-2038, a annoncé à la presse Karl Stoss, président de la commission de futur hôte des Jeux d'hiver au sein du CIO.

Le dossier français, devançant à la fois la Suisse et la Suède, franchit donc une étape majeure en passant du "dialogue permanent" au "dialogue ciblé" avec le CIO, qui en fait son "hôte pressenti" de la compétition, alors que Paris accueille déjà les JO d'été 2024 dans huit mois.

Les Alpes françaises, qui ont lancé leur candidature l'été dernier en même temps que la Suisse, alors que la Suède était en lice depuis février, doivent désormais franchir plusieurs mois d'évaluation détaillée de leur dossier, depuis la carte des sites jusqu'à l'héritage prévu, l'impact environnemental, le financement et le soutien politique.

Le projet, qui assure se baser sur 95% de sites existants, s'étend de Nice au Grand-Bornand, distants de près de 500 km, avec un pôle ski alpin sur les sites de Courchevel-Méribel et de Val d'Isère, le ski de fond à La Clusaz, et un village olympique basé à Nice, tout comme les épreuves de patinage.

Si l'exécutif du CIO juge suffisantes les garanties françaises, il recommandera son élection comme hôte des JO-2030 lors d'une session l'an prochain -qui devrait être celle de Paris en juillet, juste avant les JO-2024, a annoncé Karl Stoss mercredi. Cela pourrait nécessiter d'amender la Charte olympique puisqu'elle ne permet pas à ce jour d'attribuer une édition des Jeux au pays hôte d'une session du CIO.

Théoriquement, si le dossier français s'avère décevant, l'instance olympique peut aussi renvoyer la France en "dialogue permanent", c'est-à-dire reprendre la procédure à zéro, une hypothèse néanmoins peu probable à moins de sept ans de la compétition.

Cette nouvelle procédure, qui tourne le dos aux traditionnels votes suivis dans le monde entier pour départager les candidats, n'a été utilisée qu'une fois, pour attribuer en 2021 les JO-2032 à la ville australienne de Brisbane.





Salma Labtar
Journaliste sportive et militante féministe, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 29 Novembre 2023

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.





























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page