lodj
YouTube
Facebook
Instagram
Twitter
LinkedIn
Tiktok
Podcast
L'ODJ TV
Other







L’Boulevard: quand le festival tourne au drame


La soirée dédiée au hip-hop du festival L'Boulevard a été le théâtre de débordements d'une violence inouïe.



Ce vendredi 30 septembre, à Casablanca, a eu lieu la première nuit du deuxième week-end du festival L'Boulevard. La scène du festival réservée au rap a accueilli quelques-uns des plus grands noms du genre musical, à savoir L'Moutchou, L'Morphine et El Grande Toto. Alors que tout le monde attendait avec impatience «historique pour le rap marocain» les choses se sont gâtées.

Des milliers de fans de rap marocains n'attendaient que ce vendredi 30 septembre 2022, depuis le début du festival. 4 titres ont été programmés en une nuit. Il s'agit de L'Moutchou, L'Morphine, El Grande Toto et Dollypran.

Compte tenu des artistes invités et de leur énorme base de fans, on prédisait depuis la semaine dernière une audience massive pour cette soirée. C'est exactement ce qui s'est passé. Le spectacle a d'abord débuté avec la performance d'ouverture des gagnants du Tremplin 2022, mais jusqu'ici tout va bien.
Ce n’est qu’après le début du concert du rappeur amazigh Iguidr que les choses ont commencé à tourner au vinaigre. La fosse de L’Boulevard était totalement bondée, le stade RUC était arrivé à sa limite. Les organisateurs avaient donc décidé de fermer toutes les portes, mais ces portes fermées n’étaient pas vraiment un obstacle devant les milliers de personnes restées dehors. Ces dernières ont cédé quelques minutes après et le bousculement démarra. 

Selon les témoignages sur les réseaux sociaux, plusieurs agressions ont eu lieu sur place. Notamment des agressions aux armes blanches, vols avec violence d’effets personnels des festivaliers mais aussi d’importants dégâts matériels à travers la dégradation des barrières utilisées comme barres de fer.
Sur son compte Instagram, El Grande Toto revient sur les événements « On voulait faire d’aujourd’hui un jour historique pour le rap marocain. Il restera en effet dans l’histoire, mais de la plus moche des façons. Pour tous ceux qui ont subi quelque chose, que Dieu vous aide j’espère que plusieurs choses en nous changeront parce que nous sommes encore très en retard pour 2022. Tout ça, c’est la honte! », s’est-il indigné.

Pour son retour post-Covid, le festival L’Boulevard a connu une soirée tristement mémorable!


L'ODJ avec Snrtnews
Lundi 3 Octobre 2022


Basma Berrada
Jeune journaliste à l'ODJ En savoir plus sur cet auteur

L'ODJ Lifestyle | Les Chroniques Radio | Breaking news | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Room | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Quartier libre | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | L'ODJ Stories



Magazine créé avec Madmagz.






















Revue de presse