L'ODJ Média



L'histoire du boucher et de son troupeau de moutons


Rédigé par Lu pour vous le Samedi 25 Novembre 2023

Toute ressemblance avec des événements passés et récents ne peut être qu'une coïncidence !



Lu et traduit pour vous

Après que le boucher ait aiguisé son couteau et préparé ses crochets, il entra dans l'enclos. Les moutons, avec leur instinct naturel, réalisèrent que la mort était inévitable. Un des moutons fut choisi, et le boucher le saisit par les cornes pour l'emmener hors de l'enclos.

Cependant, ce bélier était jeune et robuste, et il ignora la première et unique règle du code du troupeau qui disait : "Lorsque le boucher te choisit, ne résiste pas, car cela ne t'aidera pas mais provoquera sa colère, mettant ta vie et celle du troupeau en danger."

Ce bélier se dit : "C'est une règle absurde et un code stupide ; si ma résistance ne m'aide pas dans cette situation, je ne pense pas qu'elle me nuira." Alors, il se rebella, surprit le boucher et réussit à s'échapper, se réfugiant au milieu du troupeau. Il échappa ainsi à la mort qui l'attendait. Le boucher, peu préoccupé, attrapa un autre mouton, plus docile et soumis, qui ne résista pas, sauf par un faible bêlement pour dire adieu au reste du troupeau.

Ainsi, les moutons restèrent dans l'enclos, attendant la mort l'un après l'autre, tandis que le jeune bélier cherchait un moyen de s'échapper de l'enclos de la mort et de sauver le reste du troupeau. Les moutons le regardaient, étonnés de son audace et de son imprudence, alors qu'il heurtait la clôture en bois de l'enclos.

Le boucher savait que ses moutons étaient trop peureux pour tenter de s'échapper. Le bélier réussit à briser la barrière et appela ses compagnons à s'enfuir, mais ils le maudirent tous, le blâmant et tremblant de peur que le boucher découvre ce qui s'était passé.

Ils se réunirent et discutèrent de la proposition du bélier de s'échapper de l'enclos et de se sauver. Leur décision finale, unanime, déçut mais ne surprit pas le bélier courageux. Le lendemain matin, le boucher arriva pour continuer son travail et fut surpris de voir la clôture cassée, mais le troupeau était toujours là, personne n'avait fui. Puis, il fut à nouveau surpris en trouvant un mouton mort au milieu de l'enclos, son corps couvert de blessures, comme s'il avait été frappé.

Les moutons regardèrent avec fierté et satisfaction ce qu'ils avaient fait à ce mouton (le "terroriste") qui avait tenté de perturber leur relation avec le boucher et de mettre leur vie en danger.

La joie du boucher était indescriptible. Il parla au troupeau avec admiration et louange : "Mon troupeau, je suis si fier de vous et mon respect pour vous grandit à chaque fois que je vous traite. Mes beaux moutons, j'ai une bonne nouvelle qui vous réjouira tous. En signe de reconnaissance pour votre coopération exceptionnelle, à partir de ce matin, je ne vous emmènerai plus de force à l'abattoir comme avant.

J'ai réalisé que j'étais dur avec vous et que cela blessait votre dignité. Tout ce que vous avez à faire, mes chers moutons, est de regarder ce couteau suspendu à la porte de l'abattoir. Si vous ne le voyez pas suspendu, cela signifie que je vous attends à l'intérieur de l'abattoir. Venez un par un et évitez de vous bousculer."

En conclusion, je ne manquerai pas de saluer votre grand code :
Non à la résistance !





Samedi 25 Novembre 2023

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 09:14 Jihan Kidari accuse Glovo : réaction publique massive

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.





























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page