Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








LCA : L’Espérance de Tunis éliminée par l’ES Sétif


L'Espérance sportive de Tunis a été éliminée de l’édition 2022 de la compétition après sa défaite devant l’Es Sétifienne (0-1) en quart de finale retour, disputé vendredi soir sur la pelouse du stade Hamadi Agrebi de Radès.



La première manche, disputée vendredi dernier au stade du 5 juillet à Alger s’était soldée par un nul vierge, ce qui permettait à la formation algérienne de se voir propulser en demi-finales de la compétition pour affronter le vainqueur de l’autre quart de finale de la journée, Al ahly qui s’est qualifié au détriment du Raja de Casablanca.

Le seul représentant tunisien dans la compétition a, ainsi, payé très cher l’inefficacité offensive dont il a fait montre lors des deux manches (aller/retour), pêchant par les innombrables occasions ratées.

Dès le coup d’envoi de cette deuxième manche, l’Espérance a pressé haut sur la défense sétifienne. Sur la première attaque sang et or amorcée, l’ailier droit Ilyess Chetti adressait une forte frappe lointaine que le gardien Khedharia repoussait difficilement en corner (2e).

Le Duo Ilyess Chetti-hamdou El Houni constituait le point fort de la formation tunisienne. Un bon centre du premier parvenait à Mohamed Ali Ben Hamouda, lancé en pointe pour l’occasion, mais sa tête manquait le cadre.

L’ES Sétif affichait une grande vigilance en défense et tentait par moment d’entreprendre des contres rapides, orchestrés par la paire Riad Benayed-Abdelmoumen Djabou, qui n’a pas manqué d’inquiéter la défense espérantiste.

La domination restait tunisienne. Malgré une possession de la balle de l’ordre de 60 pc, les sang et or peinent à trouver la faille dans la défense adverse. L’apport des deux ailiers et les balles arrêtées n’ont pas aidé les protégés du coach Radhi Jaidi à percer.

Les Algériens adressaient un premier avertissement à leur adversaire lorsque Benayed s’infiltrait sur le côté droit avant de destiner un centre vers Ahmed Kaddoussi qui, en dépit de sa bonne position voyait sa tête passer au-dessus de cages de Ben Cherifia (20e).

Une minute plus tard (21e), Abdelmoumen Djabu signait l’ouverture du score pour l’ES Sétif. Benayed récupérait un ballon sur une erreur défensive pour lancer l’expérimenté Djabou seul face au gardien tunisien qu’il trompait aisément.

Les protégés du Tunisien Jaidi tentaient alors de riposter rapidement pour faire leur retard, perdant au passage les bases du schéma tactique mis en œuvre par leur coach et privilégiant le jeu direct.

La défense algérienne, conduite par Hichem Belkaroui, n’avait pas trouvé du mal à repousser les dernières tentatives espérantistes avant la fin de la première mi-temps.

Dans le deuxième acte du match, l’Espérance imposait à nouveau son jeu, lancée d’emblée vers l’attaque. Idéalement lancé par Ghaylène Chaalali, Ben Hamouda se retrouvait face au portier Khedhairia qui gagnait son duel pour briller à nouveau (50e).

La formation tunisoise maintenait son pressing. Le libyen Hamdou El Houni obtient un coup franc à l’entrée de la surface de réparation adverse. Mohamed Ali Ben Romdhane était l’exécution, mais son tir était détourné en corner par Sofien Khedhairia (52e).

Khedhairia s’illustrait une fois encore en s’interposant efficacement devant les tentatives de Mohamed Ali Ben Hammouda et de Hamdou El Houni, préservant la virginité de ses cages.

Le Nigérian Kingsley Edwo est lancé dans le jeu à la place de son compatriote Anayo Iwuala. Fraîchement débarqué Eduwo se voyait refuser un but pour position de hors-jeu sur son premier ballon (66e).

De son côté, la sentinelle, Ghaylène Chaalali manquait de chance en butant sur le poteau en tirant des 25 mètres (69e), avant que Abdelkader Bedrane ne s’essaye lui aussi au tir (72e).

Le côté gauche espérantiste, toujours aussi actif grâce à la vivacité de Chetti, alimentait l’attaque par de bons centres, mais l’inefficacité devant les cages et la solidité de la défense algérienne faisaient défaut aux locaux.

Le festival des occasions perdues continuait du côté espérantistes.

La frappe de Chaalali longeait le poteau (79e).

Radhi Jaidi décidait alors de lancer Rached Arfaoui et l’Ivoirien Koffi à la place d’El Houni et de Raed Fedaa pour booster l’attaque.

Toutefois, l’incontestable homme du match, le portier sétifien Khedhairia était décisif repoussant les dernières tentatives espérantistes dont un tir d’Eduwo (89e) et une tête de Bedrane en toute fin de match, propulsant les siens en demi-finales.


LODJ avec MAP


Samedi 23 Avril 2022



Lu 43 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













Partager ce site