Menu

La Présidence du Ministère Public et le Conseil de l’Europe, partenaires contre la violence à l'égard des femmes


La Présidence du Ministère Public et Le Conseil de l’Europe ont organisé les 9 et 10 mars 2021 à Rabat, une activité visant à renforcer le rôle des magistrats du Ministère public dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique.



Cette activité fait suite à deux sessions de formations qui ont eu lieu en décembre 2019 à Marrakech et Agadir et qui ont permis à une centaine de magistrats d’approfondir leur approche des enjeux liés à cette problématique au niveau de la chaîne judiciaire, ainsi que leur connaissance des normes nationales, internationales et meilleures pratiques applicables en la matière.

Ces formations s’inscrivent également dans le cadre de la mise en œuvre de la loi 103-13 relative à la lutte contre les violences faites aux femmes, de la loi 13-2012 déterminant les conditions du travail domestique et des efforts des représentants du Parquet dans la lutte contre le mariage des mineurs.

Les séances de travail théorique et pratique font appel à des experts confirmés du Maroc et du Conseil de l’Europe et prennent pour base les normes nationales, internationales applicables, notamment la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul) et d’autres conventions internationales pertinentes. Déclinant les différents volets liés à la prévention notamment en période de Covid, la protection de la fille mineure et dans l’environnement numérique, elles permettent également de présenter la jurisprudence pertinente de la Cour européenne des droits de l’homme, ainsi que les pratiques existantes dans certains Etats membres du Conseil de l’Europe et des programmes et outils appropriés.

Cette initiative bénéficie du soutien de la Norvège et de Monaco dans le cadre du Partenariat du voisinage du Conseil de l’Europe avec le Maroc 2018-2021, du Programme "Soutien régional à la consolidation des droits de l'homme, de l'État de droit et de la démocratie dans le sud de la Méditerranée" (Programme Sud IV). Elles est financée par l’Union européenne et le Conseil de l’Europe et mise en œuvre par le Conseil de l’Europe, sous l’Assistance technique du programme d’appui de l’Union européenne à la réforme de la justice.

L’ouverture était en présence de M. Mohamed Abdennabaoui, Président du Ministère Public, de Mme Claudia Wiedey, Ambassadrice de l'Union européenne au Maroc et de M. Michael Ingledow, Chef du Bureau du Conseil de l’Europe au Maroc.





La rédaction


Rédigé par La rédaction le Mercredi 10 Mars 2021

Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté