L'ODJ Média



La crypto monnaie infiltre le football


Rédigé par le Jeudi 18 Novembre 2021

Dans le sillage de Messi au PSG, le foot se met aux crypto monnaies



Les Clubs De Football Commencent L’adoption De Crypto, Cette Fois, Le PSV Eindhoven Obtient Une Injection De Fonds En Bitcoin
Les Clubs De Football Commencent L’adoption De Crypto, Cette Fois, Le PSV Eindhoven Obtient Une Injection De Fonds En Bitcoin
   La crypto monnaie, une pièce de plus dans la machine du foot ? A l'image de Lionel Messi, dont une partie de la rémunération au PSG est versée en jetons numériques, les clubs européens investissent ce nouveau marché, source de revenus additionnels et manière d'impliquer les supporters.
La superstar argentine a touché une partie de son premier salaire en "fan tokens" du Paris SG, uniquement sur ce premier mois, pour une valeur d'environ un million d'euros, selon une source bancaire et une autre source proche du club.
Ce paiement unique est le fruit d'un partenariat avec l'entreprise Socios.com qui permet, depuis 2020, aux fans d'acheter ces jetons avec des chiliz, une cryptomonnaie moins connue que le bitcoin ou l'ethereum.
Grâce à ces "fan tokens", les supporters peuvent participer à la vie du club sans se rendre au stade, en votant pour choisir le design du rideau entre le couloir des vestiaires et la pelouse, ou la phrase inscrite à l'intérieur du brassard du capitaine par exemple.
L'entreprise a pris une autre ampleur depuis son partenariat entamé avec le PSG en 2018: elle a signé des contrats avec 56 clubs et près d'une centaine d'équipes dans divers sports, selon son président Alexandre Dreyfus, qui espère que le contrat de Messi "lance une mode".
"On espère que dans deux ans, pendant le mercato, un joueur dira : +Oui, je vais rejoindre cette équipe mais ce serait bien qu'elle me propose un million de dollars en fan tokens+", explique-t-il depuis son bureau à Malte.   
 
 

   La crypto monnaie, une pièce de plus dans la machine du foot ? A l'image de Lionel Messi, dont une partie de la rémunération au PSG est versée en jetons numériques, les clubs européens investissent ce nouveau marché, source de revenus additionnels et manière d'impliquer les supporters.
La superstar argentine a touché une partie de son premier salaire en "fan tokens" du Paris SG, uniquement sur ce premier mois, pour une valeur d'environ un million d'euros, selon une source bancaire et une autre source proche du club.
Ce paiement unique est le fruit d'un partenariat avec l'entreprise Socios.com qui permet, depuis 2020, aux fans d'acheter ces jetons avec des chiliz, une cryptomonnaie moins connue que le bitcoin ou l'ethereum.
Grâce à ces "fan tokens", les supporters peuvent participer à la vie du club sans se rendre au stade, en votant pour choisir le design du rideau entre le couloir des vestiaires et la pelouse, ou la phrase inscrite à l'intérieur du brassard du capitaine par exemple.
L'entreprise a pris une autre ampleur depuis son partenariat entamé avec le PSG en 2018: elle a signé des contrats avec 56 clubs et près d'une centaine d'équipes dans divers sports, selon son président Alexandre Dreyfus, qui espère que le contrat de Messi "lance une mode".
"On espère que dans deux ans, pendant le mercato, un joueur dira : +Oui, je vais rejoindre cette équipe mais ce serait bien qu'elle me propose un million de dollars en fan tokens+", explique-t-il depuis son bureau à Malte.   
 
 






Journaliste depuis 79 à l'opinion. En savoir plus sur cet auteur
Jeudi 18 Novembre 2021

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média