Menu

La sédentarité tue




Article à écouter en podcast

la_sedentarite_tue.mp3 Mode de vie sédentaire - Mortalité  (780.08 Ko)

La sédentarité tue 4 millions de personnes chaque année, selon une récente étude publiée dans une revue scientifique britannique. Selon les chercheurs, l’inactivité physique renforce toutes les causes de mortalité. Elle est aussi un facteur de risque majeur d’une longue liste de maladies, comme les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, le diabète, l’obésité, ainsi que certains cancers, en plus de la dépression et la démence.

Les scientifiques ont découvert que les pays développés enregistrent le plus morts à cause de la sédentarité. Pour les auteurs de l'étude, « leurs résultats prouvent que le fardeau de santé publique associé à l'inactivité physique est une question mondiale qui nécessitera une collaboration internationale pour mobiliser le changement et atteindre ces objectifs de santé publique. »

Ils recommandent notamment aux gouvernement de rouvrir les salles de sports, et d’y investir plus pour les rendre accessibles à tous sur le long terme. Les chercheurs préconisent également l'enrayement des contaminations, la lutte contre l’alcool et le tabagisme, ainsi que la promotion d’une meilleure alimentation.

Lounja Bensmain
Lu 37 fois
Vendredi 2 Avril 2021





Dans la même rubrique :
< >


 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.