Le Maroc à la traîne parmi 62 pays ayant misé sur l’IA


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 13 Juillet 2023

Devenue omniprésente, l’Intelligence Artificielle (IA) s’applique à tous les domaines, de la santé au transport en passant par l’industrie et le commerce, et la liste est loin d’être exhaustive.



L’Indice mondial de l'IA évalue les nations en fonction de leur niveau d'investissement, d'innovation et de mise en œuvre de l'Intelligence Artificielle dans les différents secteurs. Il se base sur des critères subdivisés en 7 catégories : talent, infrastructure, environnement opérationnel, recherche et développement, stratégie gouvernementale et commerce.
 
Dans ce sillage, le Maroc s’est classé à la 57ème place au titre de l’année 2022, devancé par la Tunisie (56), l'Égypte (52), le Qatar (42), la Turquie (39), selon le classement de "Tortoise", une entreprise internationale dotée d'un conseil consultatif mondial et d'experts en Intelligence Artificielle du monde entier.
 
Au sommet du classement figurent les Etats-Unis, suivis par la Chine, Singapour, le Royaume-Uni et le Canada.
 
Les Émirats Arabes Unis occupent le haut du podium dans le classement des pays arabes, et se situent 28ème dans le monde, suivis de l'Arabie saoudite (31ème place), et du Qatar (42ème).
 
« L'avènement de ChatGPT et la course qui s'en est suivie parmi les grandes entreprises technologiques pour développer leurs propres modèles d'IA ont conduit à une discussion très importante sur la meilleure façon de gérer les risques de cette nouvelle technologie », explique le rapport.

​Le retard du Maroc dans le domaine de l'IA peut être attribué à plusieurs facteurs, notamment :

Le manque d'investissement dans la recherche et le développement de l'IA : Le Maroc n'a pas investi suffisamment dans la recherche et le développement de l'IA, ce qui a limité sa capacité à développer des compétences et des technologies avancées dans ce domaine.

Alorts que l'investissement dans l'IA pourrait apporter de nombreux avantages au Maroc, notamment :
L'IA peut aider les entreprises à automatiser les tâches répétitives, ce qui permet de gagner du temps et d'augmenter la productivité.
L'IA peut aider les entreprises et les gouvernements à analyser de grandes quantités de données pour prendre des décisions plus éclairées et plus précises.
L'IA peut aider les entreprises à développer de nouveaux produits et services innovants en analysant les tendances du marché et les préférences des consommateurs.
L'IA peut être utilisée pour améliorer la sécurité dans divers domaines, tels que la sécurité routière, la sécurité des données et la sécurité nationale.

En investissant dans l'IA, le Maroc pourrait améliorer sa compétitivité sur le marché mondial, stimuler la croissance économique et créer de nouveaux emplois dans le secteur de la technologie.

Ce retard peut être attribué aussi : 

Le manque de collaboration entre les universités, les entreprises et les organismes gouvernementaux : La collaboration entre ces différents acteurs est essentielle pour développer des solutions d'IA innovantes et efficaces. 

Le manque de talents en IA : Le Maroc souffre d'une pénurie de talents en IA, ce qui limite sa capacité à développer des solutions avancées dans ce domaine.

Le manque de réglementation et de politiques claires en matière d'IA : Le Maroc n'a pas encore mis en place de réglementation et de politiques claires en matière d'IA, ce qui peut entraver le développement de cette technologie.

Cependant, malgré ces défis, le Maroc commence à investir davantage dans l'IA et à collaborer avec des partenaires internationaux pour développer des compétences et des technologies avancées dans ce domaine.En 2019, le Maroc a lancé sa stratégie nationale pour l'IA, qui vise à renforcer les capacités du pays dans ce domaine et à encourager l'innovation et la recherche. Le gouvernement a également créé un fonds d'investissement pour soutenir les start-ups et les entreprises travaillant dans le domaine de l'IA. 

L'IA peut être utilisée pour résoudre de nombreux problèmes auxquels le Maroc est confronté, notamment dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'agriculture et de l'énergie.

Dans le domaine de la santé, l'IA peut aider à améliorer la détection précoce des maladies, à accélérer le processus de diagnostic et à améliorer les traitements en fonction des données individuelles des patients. Dans l'éducation, l'IA peut être utilisée pour personnaliser l'apprentissage en fonction des besoins individuels des élèves et pour améliorer la qualité de l'enseignement en fournissant des outils d'analyse et de suivi.

Dans l'agriculture, l'IA peut aider les agriculteurs à optimiser leur production en fournissant des informations sur les conditions météorologiques, les sols et les cultures. Dans le domaine de l'énergie, l'IA peut aider à optimiser l'utilisation des ressources énergétiques en fournissant des données précises sur la consommation d'énergie et en proposant des solutions pour réduire la consommation.

Cependant, pour que le Maroc puisse bénéficier pleinement des avantages de l'IA, il est important d'investir dans la recherche et le développement de cette technologie, ainsi que dans la formation de professionnels qualifiés pour travailler avec elle. Il est également important de mettre en place un cadre réglementaire qui protège les données personnelles des citoyens et qui garantit que l'IA est utilisée de manière éthique et responsable.





Jeudi 13 Juillet 2023

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Stories | L'ODJ i-Magazine | L'ODJ Média



Magazine créé avec Madmagz.






























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala

Menu collant à droite de la page