Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Le Maroc compte lutter contre la manipulation des compétitions sportives


Le conseil de gouvernement a adopté un projet de loi portant approbation de la Convention du Conseil de l'Europe sur la manipulation de compétitions sportives.



le_maroc_compte_lutter_contre_la_manipulation_des_competitions_sportives.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (1.88 Mo)

Le conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a adopté le projet de loi n° 78.21 portant approbation de la Convention du Conseil de l'Europe sur la manipulation de compétitions sportives.

Cette convention, dont le projet de loi a été présenté par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, vise à lutter contre la manipulation des compétitions sportives, à préserver la probité du sport et à faire prévaloir le respect des règles de la bonne conduite sportive, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, lors d'un point de presse à l'issue du Conseil.

La Convention du Conseil de l'Europe sur la manipulation de compétitions sportives a été adoptée le 18 septembre 2014 à Macolin, en Suisse, et signée par le Maroc le 20 septembre 2021 à Strasbourg (France).

Elle assoit un cadre européen et international commun visant le développement du sport en le fondant sur des bases démocratiques pluralistes et sur les droits de l'Homme. De fait, elle a pour objectifs la prévention, la détection et la sanction de la manipulation nationale et transfrontalière des compétitions sportives nationales et internationales.

En vertu de son texte, les parties signataires s'engagent à coordonner les politiques et procédures des autorités concernées par la lutte contre la manipulation, sachant que la convention stipule la possibilité de prendre des sanctions qui n'excluent pas la responsabilité pénale, civile ou encore administrative.

Jeudi 2 Décembre 2021


Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Septembre 2022 - 10:03 Le Maroc se procure 150 drones israéliens

Jeudi 22 Septembre 2022 - 08:53 NARSA : Consultez vos infractions en ligne

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.