Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Le Qatar évite de traiter les plaintes contre l'Algérien Hafid Derradji


Les autorités qataries ont refusé de traiter les plaintes adressées par des avocats marocains contre le commentateur sportif de la chaine qatarie BeIN Sports, l’Algérien Hafid Derradji, accusé d’avoir insulté les femmes marocaines.



Selon des sources au sein du club des avocats marocains, les autorités judicaires de Doha n’ont pas encore traité les demandes de poursuite du commentateur soupçonné d’injures et d’atteinte à la dignité des Marocains.

Le club des avocats du Maroc avait chargé un avocat qatari d’examiner l’affaire, selon des sources consultées par nos confrères Hespress qui affirment par ailleurs que la justice qatarie a « refusé de recevoir la plainte » et « exigé » que ce soit l’Ambassade du Maroc qui se soumette en tant représentant officiel du Royaume pour porter plainte.

La justice qatarie a également demandé à ce que l’avocat chargé d’ouvrir la procédure pénale le fasse au Maroc et qu’il l’adresse par la suite au procureur général qatari dans le cadre de la coopération judiciaire internationale.

Plusieurs ressortissants marocains résidant au Qatar ont également porté plainte contre Hafid Derradji au Qatar, mais la justice qatarie, encore une fois, a refusé de leur donner suite, ont affirmé les mêmes sources.

Le club des avocat du Maroc a déposé une plainte adressée au procureur général qatari Issa ben Saad Al-Jafali Al-Nuaimi, afin d’engager l’action pénale conformément aux exigences de l’article 8 de la loi 14/2014 relative à la lutte contre la cybercriminalité.
Cet article stipule que « quiconque transgresse l’un des principes ou des valeurs sociales, ou attaque autrui par des injures ou des calomnies sur les réseaux informatiques ou tout moyen de communication informatisé, sera puni d’une peine d’emprisonnement n’excédant pas trois ans et d’une amende n’excédant pas 100 000 cent mille riyals, ou d’une l’une de ces deux peines ».

Pour rappel, le commentateur algérien aurait, selon les accusations, eu une conversation avec une Marocaine sur les réseaux sociaux dans laquelle il insulte les Marocaines, et porte atteinte à leur dignité. Des captures d’écran de la conversation supposée, ont fait le tour de la toile sur les réseaux sociaux.
Mais l’Algérien Hafid Derradji soutient qu’il s’agit d’une fausse conversation et nie avoir insulté les Marocaines. Il n’a toutefois pas présenté d’excuses.


LODJ avec Hespress


Mardi 1 Février 2022



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Mai 2022 - 14:41 Dembélé au Bayern ?


Lu 98 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

 

 



Partager ce site