Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search





Le cœur entre le maître et la disciple


Lorsque la roue de la vie tourne dans le bon sens, il faut toujours dire merci Mon Dieu. Qu’on soit juif, chrétien ou musulman.
Et même, si elle le fait dans un mauvais sens, pour des raisons indépendantes de notre volonté, il ne faut pas arrêter de remercier la vie pour ce qu’elle nous donne et continue de nous donner.
Les raisons de ses propos est la rencontre médicale émouvante, dont a été le théâtre, Marrakech ce vendredi 15 octobre 2021.



Dr Anwar Cherkaoui

Les retrouvailles scientifiques et émotionnelles de deux présidents, ou plutôt la présidente de la société marocaine de cardiologie, Dr Aicha Aouad et le président de la société française de cardiologie, Pr Ariel Cohen.

Ce fait peut paraître banal, car de nombreux présidents de sociétés savantes se croisent et se recroisent pour des rencontres nationales, européennes, maghrébines ou internationales.

Cependant, cette rencontre est particulière

Si on fait remonter le temps à notre roue, Il y a une vingtaine d’années, Aicha, la cardiologue Marocaine, était la disciple d’Ariel, dans son service formateur de cardiologie en France.

A l’occasion de ce 26 eme congrès national de cardiologie, tenu à Marrakech du 14 au 16 octobre 2021, les voies de la disciple et le maître se croisent de nouveau, en tant que présidents de leurs sociétés respectives. Mandats honorés, elle et lui, vont transmettre le témoin à d’autres pour tenir allumer le flambeau de la science cardiologique. 

Le 26eme congrès national de cardiologie a été une occasion de renouer le contact entre cardiologues marocains et français, après cette très longue période de confinement, la Covid 19 oblige,

Ce forum de formation médicale continue sur les maladies cardio-vasculaires,a été l’occasion de revoir des collègues et des professeurs qu’on a pas vu, pour certains,  depuis les bancs de l’université.

Il y a quelques cheveux blancs et même des têtes dégarnies. Ce n'est pas grave, ce n’est que l’enveloppe extérieure. Le cœur y est, puisqu’ils sont là à écouter les jeunes faire leurs présentations scientifiques avec un grand enthousiasme.

Oui, la cardiologie marocaine, certes très jeune, peut se targuer d’avoir des médecins qui réfléchissent et qui pratiquent leur noble Art, avec l’esprit d’un chercheur. Ils et elles se documentent, assistent à des congrès internationaux, essayent les nouveaux protocoles thérapeutiques et ajustent le tir.
 

Tout cela pour offrir le meilleur au malade marocain.

Messieurs et mesdames les pionniers de la cardiologie Marociane, rassurez vous, La relève est assurée.

L’Amphi et les salles de work Shop sont pleins de jeunes cardiologues à l’affût de toute nouveautés.

Ils et elles ne viennent pas uniquement de Rabat, Casablanca, Marrakech ou Fès.

Ces cardiologues marocains du 21eme siècle ont pris leur bâton de pèlerin et se sont installés dans des villes qui sort de l’axe. Oui, il y a toujours un manque flagrant dans notre pays, mais des îlots commencent à naître ici et là au bonheur des citoyens marocains.

Cela reste très insuffisant et c'est à l’état marocain de faire des efforts incitatifs, pour que le médecin marocain soit tenté.

Le flambeau de la société marocaine de cardiologie, après le mandant réussi haut la main par Dr Aicha Aouad, sera repris par un autre cardiologue marocain, qui ne pourra qu’aller de l’avant avec cette discipline médicale de pointe
 
Dr Anwar Cherkaoui
 
Photo: Dr Aicha Aouad et Pr Ariel Cohen
Horizon Prod

Lu 435 fois
Samedi 16 Octobre 2021




Dr Anwar CHERKAOUI

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 27 Novembre 2021 - 08:44 Résistance aux antibiotiques

Vendredi 26 Novembre 2021 - 12:59 Le nouveau variant sud-africain fait trembler le monde






Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html


Magazine créé avec Madmagz.










L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

Voir aussi nos Packs - Partenariat - Annuel - L'ODJ




Partager ce site