Menu

Le pouvoir du souffle et problématique du masque !


Nous respirons de façon automatique, mais la respiration c'est aussi quelque chose que l'on peut contrôler



Vous respirez de façon automatique, mais la respiration c’est aussi quelque chose que l’on peut contrôler.

Lorsqu’on se met à contrôler sa respiration, on change complètement son rapport au monde. La respiration est une télécommande vers le cerveau et le système nerveux. Par exemple, si on vous demande de ralentir les battements de votre cœur, vous restez sceptique, cependant, il existe une technique qui peut vous permettre de les ralentir. Donc imaginez le spectre soudainement très très large quand on comprend comment faire fonctionner sa respiration. 

 

Depuis quelques mois, on respire d’une façon bien particulière, en général on respire avec un masque. Qu’est ce que ça change ?

 

Ça change une chose assez essentielle : bien souvent beaucoup de personnes disent : “Je n’arrive pas à respirer par le nez”. La respiration nasale est la clef pour notre santé mentale et physique. 

 

Pourquoi ? parce qu’on crée un gaz qui s’appelle l’oxyde nitrique, ce gaz est non seulement un antiviral naturel, en plus c’est un anti-inflammatoire, et l’inflammation on sait que c’est en somme le terrain propice à toutes les maladies contemporaines et également à des problèmes de santé mentale, on est plus sujets au stress, à la dépression, à l’angoisse quand notre corps à de l’inflammation. 

 

Mais comment on respire bien avec un masque alors ? Faut-il changer sa manière de respirer ? 

 

Il faut penser à respirer par le nez, vraiment, véritablement. On dit que respirer par le nez c’est manger bio et respirer par la bouche c’est comme manger fast food toute la semaine. Et puis, ralentir le rythme respiratoire, parce que lorsqu’on respire dans un masque, souvent, on se sent oppressé, et c’est bien normal, donc on respire davantage. 

Plus on respire, plus on envoie un message à notre système nerveux que nous sommes en “mode tension”. Que se passe-t-il alors ?
Et bien nos organes ne fonctionnent plus de la même façon, parce que notre digestion ne fonctionne plus à plein régime. Quand vous êtes de ce “mode tension”, tout change à l'intérieur de vous, donc la chimie de votre corps est transformée et vous vivez dans un état de stress permanent. Il faut donc penser à respirer par le nez et à ralentir son rythme respiratoire.

 

 

La pollution n’est pas qu'extérieure, elle est intérieure aussi. 

 

Alors oui, c’est bien de s’occuper de l'écologie, de notre planète. Mais, tout commence par l'écologie intérieure. Si vous n'êtes pas un être en paix, comment voulez-vous avoir un impact positif sur le monde ? Que se passe-t-il lorsque vous prenez le contrôle de votre souffle ?
Et bien vous faites le ménage à l'intérieur. Vous gérez mieux vos émotions, lorsque vos émotions sont apaisées, vous n’allez pas renvoyer la faute sur autrui sur ce qui vous arrive dans votre vie. 

 

Lorsque vous vous dites “Je peux contrôler ma façon de réagir au monde” tout se transforme et quand on est apaisés, on a automatiquement un impact positif.

 

C’est des codes de l’apaisement ? 

 

En effet, le fait de contrôler sa respiration, c’est atteindre une forme de paix et de sérénité. 

Il faut savoir aussi, c’est que ça passe par le corps, c’est à dire que ce n’est pas juste là méditation au sens : “Vous allez trouver la paix parce que vous allez devenir spirituellement plus élevés", c’est qu’il se passe quelque chose dans la chimie de votre corps qui vous amène davantage de paix, qui vous donne plus de santé, plus de focus, qui vous aide à dormir et lorsque vous dormez mieux, ça à un impact sur votre vie quotidienne. 

 

En apprenant à bien respirer, on peut lutter contre des troubles de l’humeur, des petits maux du quotidien, des grands maux aussi : 

 

La dépression : On a vu qu’avec des rythmes respiratoires, des régimes de six semaines, on arrivait à ce que des dépressifs chroniques se passent de leur antidépresseur.

 

Les dents non alignées : Eh bien, c’est un problème respiratoire. Lorsqu’on respire bien, les dents s'alignent automatiquement. Ce problème d'alignement vient initialement de la.

 

L’asthme : Oui ça parait dingue mais la respiration est au coeur de tout

 

La mémoire : En effet, même Alzheimer. Il y a des tests qui ont été faits qui ont montré qu’on récupérait de la mémoire parce qu’on active des parties du cerveau avec ces techniques respiratoires. 

 

La respiration est donc un antidote à beaucoup de maux et surtout on a tous ça et c’est gratuit.






L'incroyable pouvoir du souffle, Stéphanie Brillant.
Rédigé par Salma Hamdi 

 

Salma Hamdi
Lu 30 fois
Vendredi 26 Février 2021





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Avril 2021 - 02:15 Le lipœdème, ce n'est pas l'obésité

Lundi 12 Avril 2021 - 23:44 Nos astuces pour réussir le régime



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.