Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Le toucher, un sens indispensable !


On a beaucoup parlé du sens du toucher qui a été malmené ces derniers mois, distanciation sociale oblige. Mais pourquoi ce sens est-il irremplaçable dans nos existences ?




Notre sens du toucher nous permet non seulement d'enregistrer le monde qui nous entoure, mais aussi la façon dont nous y évoluons.
Pourtant, le toucher semble être le petit mal-aimé de nos cinq sens. Demandez à n'importe qui lequel il ne voudrait en aucun cas perdre, c'est rarement lui qui sera pointé du doigt. Et c'est étrange car nous pouvons très bien survivre sans la vue, le goût, l'odorat ou l'ouïe, mais sans le toucher, ça se complique. C'est ce qu'explique le professeur de neuroscience David J. Linden dans son livre Touch

- Le toucher pour percevoir le monde :
En réalité, selon Tom Theys, neurochirurgien à l'AZ Leuven, le toucher n'est pas un sens, mais plusieurs. "Notre peau est notre plus grand organe, et elle contient plusieurs récepteurs qui enregistrent le toucher mécanique, comme la pression ou les vibrations. Il faut faire la différence entre le tact grossier et le tact fin, ce dernier étant très important pour une discrimination précise. En résumé, cela signifie que vous pouvez saisir quelque chose les yeux fermés et utiliser votre sens du toucher pour déterminer de quoi il s'agit. Même dans une pièce plongée dans le noir, vous savez dire si vous tenez un crayon ou un style en main." 

- Le toucher, une "colle sociale"
Le fait que le toucher possède un si grand nombre de circuits et de systèmes implique que les risques de le perdre complètement, de la même manière que nous pouvons devenir sourds ou aveugles, sont minimes, explique Rudi D'Hooge. "Bien sûr, dans les cas de paralysie, nous constatons parfois une certaine perte du sens du toucher, et une peau gravement brûlée perd également de sa capacité à ressentir, mais il n'existe pas de perte totale, car un tel bouleversement aurait des conséquences dévastatrices sur le fonctionnement de notre corps."

- Une question de culture aussi 
La culture joue également un rôle majeur dans la perception de ces gestes. "Dans un pays comme l'Inde, très densément peuplé, les gens se touchent rarement. Ils ne se serrent par exemple pas la main pour se saluer. Dans les cultures arabes, c'est différent et les gens sont en général beaucoup plus tactiles. Nous sommes nés avec le besoin de toucher et d'être touchés, comme les primates. Mais en grandissant, nous apprenons à maîtriser ce besoin de contacts. Ces limites diffèrent d'une culture à l'autre et même d'un individu à l'autre."

Selon Wikipédia, le « toucher est l’un des sens extéroceptifs essentiel pour la survie et le développement des êtres vivants. Il  permet l’exploration, la reconnaissance, la découverte de l’environnement, la préhension des objets, les contacts sociaux, … »


Lodj avec weekend.levif.levif




 
Jeudi 12 Août 2021


L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html



Émission BUZZ'UP
Sur cette Web TV, on débat un peu plus










ONEE : Économisons l'eau



Partager ce site