Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Les Jeux de Hasard générent des Millions au Maroc


Ils sont des activités de divertissement où les gens misent de l’argent — ou un bien de valeur — et dont l’issue repose en partie ou exclusivement sur le hasard. Dans les jeux de hasard et d’argent, le joueur qui s’adonne à des jeux de hasard et d’argent s’expose à la forte probabilité de perdre tout l’argent parié.



Ils font de plus en plus d'adeptes au Maroc. En 2019, plus de 5 millions de Marocains ont dépensé un peu plus d’un milliard de dirhams dans les paris sportifs et les jeux de hasard, et ce, que ce soit en ligne ou à travers les points de vente. Ces joueurs sont souvent des jeunes, parfois mineurs et qui rêvent de remporter le gros lot, mais la réalité est tout autre.

Le manque de contrôle sur l’accès aux jeux et le matraquage publicitaire sont souvent lourds de conséquences sur la santé et la vie quotidienne des parieurs qui se retrouvent généralement dans des situations de grande détresse. Endettement, dépendance et problèmes sociaux, cette course aux gains génère beaucoup moins de bénéfices qu’il n’y paraît.

Selon la loi, les jeux d'argent sont formellements interdit aux moins de 18 ans. Mais, depuis leur avènement ainsi que la multiplication des plateformes, les paris sportifs font partie du quotidien de plusieurs mineurs. chose que nous pouvons remarquer chez un grand nombre d'adolescents qui associent passion à appât du gain.

En effet, la promesse de gains colossaux et de sensations fortes font rêver. Pourtant, la frontière entre le plaisir et l'addiction est facilement franchissable car l'omniprésnce des spots publicitaires et la facilité d'accès mènent dans la plupart des cas à une dépendance au jeux, surtout chez les jeunes, ce public influençable, attentif aux tendances et ainsi exposé au risque élevé de développer une conduite addictive.

Et pour attirer ces jeunes joueurs, les bookmakers redoublent l'effort et la créativité dans leurs campagnes de publicité.

Connectez-vous à la victoire ! Parier en ligne”, “Ne laissez rien vous arrêter… Pariez en ligne !”, “Avec Cote & Sport, je suis parti loin. Et toi, où est-ce que tu en es?”, … autant de formules percutantes pour défier les jeunes et titiller leur penchant pour l’appât du gain.

Au Maroc, le marché des jeux de hasard et des paris reste en constante progression et affiche des bénéfices satisfaisants pour les opérateurs. Entre le loto, keno, Pickn’Play, Cote&foot, Totofoot, Chrono ou encore Loto, les produits de jeu ne manquent pas pour satisfaire l’ensemble des parieurs.

Les opérateurs investissent des millions pour proposer aux parieurs des prestations à la hauteur de leurs attentes. Les charges de fonctionnement et d’investissement s’échelonnent à 32 millions de DH tandis que la campagne publicitaire et de distribution requiert 108,5 millions de DH, soit 13 % des recettes. Enfin, dans la rubrique fiscale, la TVA et les droits de timbre totalisent environ 60 millions de DH, 7 % de la Loterie nationale.

Comme la plupart des exploitants de casino et de jeux de hasard, une partie des bénéfices est dédiée aux diverses associations et à la collectivité. Sur le territoire, cette somme atteint 140 millions de DH.

Au total, le marché marocain des jeux de hasard et des paris sportifs engrange un chiffre d’affaires de 9 milliards de DH. Cette forte croissance s’explique par l’engouement des Marocains pour les jeux d’argent espérant gagner le jackpot et faire fortune. 

En haut de la liste les paris hippiques, un business géré par la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC). L’entreprise demeure le leader du secteur et détient 70 % du marché avec ses 540 points de vente et ses 28 agences. En somme, les paris sportifs représentent 20 % et la loterie nationale 10 %. Parmi les principaux exploitants, le groupe italien Sisal qui assure l’exploitation du marché depuis janvier 2019 après avoir obtenu une concession de 10 ans.

Les jeux de hasard poursuivent leur ascension avec l’élargissement de la gamme de jeux et le lancement de nouveaux produits dans les années à venir. Quant aux joueurs, leur nombre augmente dévoilant des utilisateurs de plus en plus jeunes. Et avec l’avènement des jeux en ligne, le marché est plus rentable que jamais sur le sol marocain.
 


Vendredi 3 Juin 2022



Dans la même rubrique :
< >

Lu 87 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














Partager ce site