Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






Les aides pharmaciens et la publicité des médicaments


Par Abderrahim DERRAJI
Docteur en pharmacie



les_aides_pharmaciens_et_la_publicite_des_medicaments.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (3.21 Mo)

La présidente du Conseil régional des pharmaciens d’officine du Sud (CRPOS), Sâadia Moutaouakil, a mis en ligne, jeudi 13 janvier 2022, une circulaire qui soulèvent la problématique de certains aides-pharmaciens diffusant des vidéos vantant les mérites de certaines spécialités pharmaceutiques.
 
Par cet écrit, la présidente du CRPOS a vivement dénoncé ces dépassements qui sont en contradiction avec l’article 422 de la Loi 17-04 portant Code du médicament et de la pharmacie.
 
La présidente du CRPOS a rappelé aux auteurs de telles publications que le non-respect de la Loi 17-04 nuit à l’image de la profession et expose leurs auteurs à des sanctions disciplinaires et/ou pénales.
 
La réaction de la présidente du CRPOS fait suite à la publication d’une vidéo qui a enflammé la Toile la semaine dernière. Cette séquence comporte des maladresses et des dépassements qui dénotent d’une méconnaissance totale des lois en vigueur.
 
Ces vidéos ont malheureusement tendance à se banaliser sur les réseaux sociaux et leur régulation n’est pas une mince affaire. Leurs auteurs proposent des fois des «recettes» pouvant avoir des conséquences graves sur la santé de leurs utilisateurs.
 
Un médicament qui rend de loyaux services et qui peut sembler anodin peut malheureusement devenir un «vrai poison» si ses conditions d’utilisation ne sont pas respectées à la lettre.

À l’image de l’aspirine qui est un médicament très bénéfique, mais qui peut dans certaines conditions être fatal à un ulcéreux ou un malade sous anticoagulants.
 
Bien que les sanctions aient un pouvoir dissuasif indiscutable, on ne peut pas nier qu’il serait pertinent de mener une campagne d’information destinée aussi bien aux aides-pharmaciens qu’aux autres professionnels de santé, voire le grand public pour les mettre en garde contre les risques qu’ils pourraient faire courir aux patients en diffusant de telles vidéos.
 
On devrait ensuite leur rappeler les dispositions légales réglementant la publication de contenus sur le web.

Et pour finir, on pourrait mettre en place un organisme à qui on confiera la mission de collecter les notifications relatives à la diffusion de contenus ne respectant pas la législation en vigueur.

L’information, la vigilance et les sanctions constituent donc les trois ingrédients qui vont permettent de venir à bout de ces dépassements.
 
 
 1 Référence : SM/15/CRPOS/2022
 
2  Article 42 : Toute publicité auprès du public est subordonnée à l'obtention d'un visa délivré à cet effet. Le visa de publicité est accordé pour une durée d'un an, renouvelable dans la limite de la durée de validité de l'autorisation de mise sur le marché.

Il est délivré sous un numéro d'ordre se rapportant à un ou plusieurs modes déterminés de diffusion. Toute publicité diffusée auprès du public doit faire mention du numéro sous lequel le visa a été délivré.

Le visa de publicité ne comporte aucune garantie de l'administration en ce qui concerne les propriétés et les effets thérapeutiques du produit. Une nouvelle demande doit être présentée à l'administration pour toute modification dans l'objet du visa délivré.

Les conditions d'octroi, de suspension ou de retrait du visa de publicité sont définies par voie réglementaire.

Lu 46 fois
Lundi 17 Janvier 2022





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Mai 2022 - 03:13 Construire une meilleure version de soi-même

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.







Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html














Partager ce site