Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Les montagnes russes les plus rapides au monde ferment : des visiteurs s’y cassaient les os


Dans le parc d’attractions Fuji-Q Highland au Japon, le « Do-Dodonpa », les montagnes russes à l’accélération la plus rapide du monde, ont été fermées après un signalement aux autorités le 17 août. Depuis décembre, six cas de blessures potentiellement liés à cette attraction ont été déclarés. Avant cela, il n’y en avait eu aucun en 20 ans d’activité.



Construit en 2001, le Do-Dodonpa, situé dans le parc Fuji-Q Highland au Japon, est fermé jusqu’à nouvel ordre. Une décision motivée par le signalement de plusieurs visiteurs, dont six sont ressortis de l’attraction avec des fractures importantes, aux cervicales et au dos, rapporte Vice.

L’attraction est la montagne russe la plus rapide du monde. En effet, le Do-Dodonpa peut atteindre les 172km/h en seulement 8 secondes. Une accélération très forte, comparable à la force de gravité ressentie par des astronautes lors du lancement d’une fusée, et qui peut effectivement causer des blessures, si les visiteurs ne respectent pas les consignes de sécurité du parc.

De 0 à 180 km/h en 1,56 seconde
Sansei Technologies, le fabricant de Do-Dodonpa, a présenté ses excuses aux personnes touchées. L’entreprise a cependant admis ne pas comprendre ce qui avait causé les blessures.

entrée en service en 2001 fait passer ses utilisateurs de 0 à 180 km/h en 1,56 seconde depuis 2017. Auparavant, la vitesse de pointe atteinte par les wagons était de 172 km/h.

La position des passagers en cause ?

Après plus de 20 ans de fonctionnement, le « Do-Dodonpa » n’avait jusqu’ici causé aucune fracture aux visiteurs du parc, ni même de blessures. En l’absence de dysfonctionnement visible des montagnes russes, l’explication serait à chercher dans la puissance de l’accélération subie ou dans la position des utilisateurs, a estimé Naoya Miyasato, architecte spécialiste des attractions de ce type.

Il a notamment expliqué qu’il relevait de la responsabilité des employés de Fuji-Q Highland de s’assurer que les clients étaient assis d’une manière limitant l’espace entre leur dos et le dossier de leur siège.

« Si le parc n’a détecté aucun problème sérieux avec le manège lui-même, alors le problème pourrait venir de la façon dont les gens étaient assis », a émis comme hypothèse Naoya Miyasato, professeur d’architecture spécialiste des montagnes russes, prenant pour exemple le cas d’un visiteur qui aurait laissé un espace entre son dos et le siège de l’attraction.
 

L'odj avec 20 monde
Samedi 28 Août 2021


Zineb Benmoussa
Jeune journaliste à l'ODJ , lauréate de l'ISIC. En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html



Émission BUZZ'UP
Sur cette Web TV, on débat un peu plus













Partager ce site