L'ODJ Média



Les ouvrages de Kundera trouvent refuge dans sa ville natale tchèque


le Lundi 10 Avril 2023

Une nouvelle bibliothèque a ouvert ses portes à Brno, ville natale de Milan Kundera en République tchèque. La collection personnelle de Kundera, comprenant environ 3 000 exemplaires de ses œuvres, constitue le fonds de la bibliothèque.



Le site a été inauguré le jour du 94e anniversaire de Milan Kundera, des décennies après que l'écrivain a quitté la Tchécoslovaquie communiste pour la France en 1975.
Cette bibliothèque sera principalement destinée aux étudiants et chercheurs, ainsi qu'à tous ceux qui cherchent une compréhension plus approfondie de l'œuvre de Kundera, selon le directeur de l'établissement morave, Tomas Kubicek.

La collection comprend des exemplaires de livres que Kundera a reçus depuis son installation à Paris, ce qui représente actuellement environ 3 000 livres, soit environ les deux tiers de son œuvre publiée dans le monde, totalisant 4 000 livres en 51 langues, comme l'a précisé M. Kubicek à l'AFP.

Un original signé Montaigne

La collection inclut des dessins de l'écrivain, des articles de journaux sur son travail, ainsi qu'un essai original de Montaigne datant du XVIe siècle, signé par l'auteur et couvert de peau de veau. Cependant, il y a tellement de choses que tout ne peut pas être exposé, avoue Tomas Kubicek.

Après des retards dus à la pandémie, les ouvrages ont été transférés de l'appartement de Milan Kundera à Brno, où la bibliothèque a été installée à 10 minutes de la maison natale de l'auteur de L'Ignorance, selon Vera Kunderova, l'épouse de l'écrivain, lors d'une interview à une radio tchèque. Elle a également partagé l'histoire de la création de ce projet : l'idée d'ouvrir une bibliothèque est venue à son mari dans un rêve, il y a cinq ans, et c'est l'écrivain américain Philip Roth qui lui a soufflé cette idée.

La nouvelle bibliothèque organisera des conférences et des débats d'experts, avec le soutien d'une équipe consultative qui comprend notamment la dramaturge Yasmina Reza.


Kundera a interdit la traduction dans sa langue maternelle

Après l'invasion de Prague par les forces armées de l'Union soviétique en 1968, Milan Kundera s'est éloigné progressivement des autorités tchécoslovaques jusqu'à prendre la décision de s'exiler en France, ce qui a été perçu par certains Tchèques comme une rupture avec son pays d'origine.

Dans le but de se distancer de la Tchécoslovaquie, Kundera a même interdit la traduction de ses œuvres écrites en français dans sa langue maternelle. En 2008, un magazine tchèque a accusé Kundera d'avoir été un informateur pour la police sous le régime communiste, une allégation que l'auteur a catégoriquement niée en la qualifiant de pure invention.



LODJ avec AFP






Lundi 10 Avril 2023

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages