Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






Levée des brevets sur les vaccins: Les USA pour, l’UE divisée




Le Maroc n'attend que cela...

levee_des_brevets_sur_les_vaccins____les_usa_pour,_l_ue_reste_divisee.mp3 Levée des brevets sur les vaccins  (1.25 Mo)

Depuis l’été 2020, plusieurs personnalités publiques et organisations ont demandé aux fabricants de vaccins anti-Covid de céder leurs brevets, pour permettre à d’autres d’en  fabriquer des copies et ainsi assurer une réelle équité dans la distribution de vaccins dans le monde. En effet, les capacités de productions des usines restent jusqu’à présent limitées, selon Agence Science Presse.

Les États-Unis ont donné leur accord officiel pour la suspension des brevets sur les vaccins contre le coronavirus, une nouvelle qui a réjoui tous ceux qui y voient une solution prometteuse pour résoudre la crise dans le reste du monde. Seulement, cette décision ne dépend pas uniquement de Washington.

Conformément aux règles internationales sur le commerce, aucun pays ne peut produire un médicament breveté, selon la même source.

L’Inde et l’Afrique du Sud ont appelé l’OMS a lever cet interdit en octobre, mais si quelque 60 pays les appuient, l’UE, le Japon et la Grande-Bretagne s’y opposent.

Pour la levée des brevets, les 164 pays de l’Organisation mondiale du commerce doivent donner leur accord. Le président français s’est récemment dit favorable, alors que l’Allemagne s’est opposée à la suspension des brevets.

Son argument ? « La protection de la propriété intellectuelle est source d’innovations ».

La division sur la question des brevets laisse croire qu’une suspension ne se fera pas demain.

Autre problème : toutes les usines ne possèdent pas l’équipement et l’expertise nécessaires pour produire un vaccin. Celui de Pfizer, par exemple, est formulé avec 280 ingrédients provenant de 86 fournisseurs situés dans 19 pays. Le vaccin à ARN est également une technologie encore nouvelle, c'est ce que rapporte Agence Science Presse.

En d’autres termes, l’annonce de Washington, bien que saluée par les experts, pourrait n’être que le premier pas d’un long et laborieux processus.

Lu 46 fois
Mardi 11 Mai 2021





Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.







Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html















Partager ce site