L'ODJ Média



Ligue 1 : Messi de plus en plus loin de Paris


Rédigé par le Lundi 20 Mars 2023

Sifflé par le Parc et sorti tête basse après une nouvelle prestation sans relief contre Rennes (défaite 2-0), Lionel Messi semble de plus en plus loin du Paris Saint-Germain, où il arrive en fin de contrat en juin prochain.



De plus en plus froid. Quelques sifflets sont descendus des travées du Parc des Princes à l'adresse de Lionel Messi lors de cette première défaite à domicile en Ligue 1 depuis 35 matches.

Certes, ces bordées n'avaient pas l'intensité de celles contre lui et Neymar il y a un an après l'élimination dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions par le Real Madrid (1-0/1-3).

Mais une minorité de spectateurs a sifflé la star argentine, dès l'annonce de la composition des équipes, et sur quelques ballons offensifs mal négociés, surtout pour un joueur de sa dimension.

A la fin du match, alors que le Parc semblait enclin à pardonner son équipe, les joueurs récoltant même quelques applaudissements de la bouillante tribune Auteuil, Messi s'est engouffré seul dans le couloir des vestiaires, la tête basse, très basse.

Ce petit psychodrame a de quoi interroger sur l'avenir du septuple Ballon d'Or à "Paname". En fin de contrat en juin, le meneur de jeu argentin et ses conseiller sont actuellement en négociations avec le PSG pour une éventuelle prolongation.
"Il ne faut pas prolonger Lionel Messi", assure à l'AFP, l'ancien capitaine du PSG Eric Rabesandratana. "Même économiquement, ce n'est pas une bonne idée, poursuit-il. Son salaire (estimé à 30 millions d'euros par an, NDLR) représente le budget de Lorient, ce que tu dépenses pour Messi, tu ne l'as pas pour prendre d'autres joueurs."

Christophe Galtier a rappelé que la "Pulga" pèse cette saison "18 buts et 17 passes décisives", mais ne vaut-il pas mieux rebâtir une équipe autour de Kylian Mbappé et casser la fameuse "MNM" Messi, Neymar, Mbappé?

Messi boude l'entrainement ?

Pour compliquer la situation, le champion du monde s'est retrouvé dans une polémique vendredi soir, partie du fait qu'il n'a pas terminé l'entraînement, mercredi au Camp des Loges.

Selon la radio RMC, confirmant une rumeur partie sur les réseaux sociaux, il aurait été mécontent d'un exercice proposé par le staff. Le PSG a fermement démenti, ainsi que Jorge Messi, le père du joueur, qui a parlé de "fake news" sur son compte Instagram.

Galtier assure qu'il n'en est rien. "Une embrouille avec Messi ? Je ne m'attendais pas à votre question", a-t-il dit à Canal Plus.
"Mercredi, en milieu de séance, Léo a ressenti un gène à l'adducteur. Il a écourté la séance d'entraînement. Le lendemain, il est resté au soin avec le staff. Ensuite, il a pu enchaîner les deux dernières séances avec le groupe. Il ne s'est rien passé entre Léo et le groupe ni entre Léo et moi-même", a poursuivi le coach.
 
Interrogé avant la polémique sur l'hypothèse que Messi puisse être sifflé par le Parc, dix jours après le nouvel échec européen, l'entraîneur Christophe Galtier avait répondu: "Mais non ! Ils n'ont aucune raison de siffler nos joueurs, ils ont donné le maximum dans cette compétition. On n'a pas été éliminé à cause d'untel ou d'untel mais parce que le Bayern Munich est arrivé plus en forme que nous sur cette double confrontation (0-1/0-2)".

Mais selon le commentateur du match sur France Bleu, "vu l'avis des fans à son sujet, si QSI prolonge Messi, on est sur un 49.3 sportif".





Salma Labtar
Journaliste sportive et militante féministe, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur
Lundi 20 Mars 2023

Dans la même rubrique :
< >

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média | Last Conférences & Reportages