Menu
lodj lodj
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
search







Maradona un an après


Au terme d'une année d'hommages qui semblent parfois sans fin dans son Argentine natale, la planète football, de Buenos Aires à Naples, se remémore jeudi une icône de ce sport, Diego Maradona, disparu il y a un an à 60 ans, laissant le souvenir de gestes de génie et d'une vie de tumulte.



des-supporters-du-club-argentin-de-boca-juniors-installent-une-banderole-en-hommage-a-diego-maradona-devant-le-stade-armando-maradona-de-naples-ou-doit-etre-inaugure-une-statue-en-hommage-au-joueur-le-25
des-supporters-du-club-argentin-de-boca-juniors-installent-une-banderole-en-hommage-a-diego-maradona-devant-le-stade-armando-maradona-de-naples-ou-doit-etre-inaugure-une-statue-en-hommage-au-joueur-le-25
 
   Au terme d'une année d'hommages qui semblent parfois sans fin dans son Argentine natale, la planète football, de Buenos Aires à Naples, se remémore jeudi une icône de ce sport, Diego Maradona, disparu il y a un an à 60 ans, laissant le souvenir de gestes de génie et d'une vie de tumulte.
"Tu vas nous manquer toute notre vie". La Ligue argentine de football a publié à la veille de l'anniversaire une vidéo sur la vie, les buts, les trophées de Maradona, ponctuée des mots émouvants prononcés en 2001, après un match hommage: "Ce match-là est fini (...) mais puisse ne jamais finir l'amour que vous me portez".
Voeu exaucé. Un an après sa mort d'une crise cardiaque, au bout d'une lente dégradation de son état de santé, vaincu par les excès et les addictions, l'idole de l'Argentine n'a jamais cessé de recevoir les honneurs, lui qui apporta au pays la Coupe du Monde 1986 et la fierté d'être la patrie du "meilleur joueur de l'Histoire".
Ou du moins du XXe siècle, selon un vote du public organisé en 2000 par la Fifa -- Pelé fut, lui, consacré par un vote d'experts.
En Argentine, des statues, des monuments, des dizaines de fresques murales, ont fleuri depuis un an dans plusieurs villes du pays et quartiers populaires de Buenos Aires, représentant Maradona à tous les âges, dans toutes les postures. Avec le maillot de l'Albiceleste, surtout.
Ces hommages ont culminé le 30 octobre pour ce qui aurait été le 61e anniversaire de "D10S" (jeu de mots entre "Dieu" et "10", son numéro): matches de championnat arrêtés à la minute "10" pour des ovations, projections d'images de l'idole, un match caritatif avec d'ex-gloires de "son" équipe d'Argentine de 1986, etc.
L'anniversaire de sa mort devait être plus discret et recueilli, les matches de championnat ayant prévu une minute de silence, avec les joueurs formant le nombre "10" sur la pelouse. Et des "Diegooo, Diegooo!", ou chants à la gloire du "10 Eterno" descendront sans doute des tribunes.
 
 
 


Jeudi 25 Novembre 2021



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 28 Novembre 2021 - 18:06 Premiere titularisation pour Ramos contre l’ASSE

Dimanche 28 Novembre 2021 - 17:39 Sergio Ramos : les doutes de Pochettino


Lu 13 fois

Journaliste depuis 79 à l'opinion. En savoir plus sur cet auteur

L'ODJ Room | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Web Vidéo | Digital & Tech | Juke-Box | Magazine