L'ODJ Média





Maroc : L'essor des repas rapides menace la santé et les traditions culinaires

Par Zakaria Berala


Le Maroc connait une transformation inquiétante de ses habitudes alimentaires. La consommation de repas rapides, tels que les tacos mexicains, pizzas et sandwichs accompagnés de frites, gagne du terrain au sein des familles marocaines, détrônant les plats traditionnels comme le tajine et le pain maison.



Risques pour la santé et Perte de lien social et culturel

Cette tendance, bien que pratique pour les familles au rythme effréné, n'est pas sans danger. Ces "nouvelles recettes" de la restauration rapide regorgent de produits industriels, de sauces chargées d'additifs et de colorants chimiques potentiellement néfastes pour la santé. Le benzoate de sodium et le E950, présents dans les sauces pour tacos, en sont des exemples préoccupants.

L'essor des repas rapides impacte également la dimension sociale et culturelle du repas. Autrefois un moment sacré et chaleureux rassemblant la famille autour d'une table commune, le repas tend à devenir un acte solitaire et individualiste. Cette évolution prive les familles d'une occasion privilégiée de partage et d'éducation des enfants.

La question de l'hygiène ne peut être ignorée. La préparation de grandes quantités de nourriture dans des espaces fermés rend difficile le respect d'une hygiène quotidienne optimale. De plus, le prix élevé de ces repas rapides incite à reconsidérer leur place dans le budget familial, d'autant plus que les spécialistes recommandent de les limiter.

Enfin, l'abandon des plats traditionnels marocains menace un patrimoine culinaire riche et précieux. Le tajine, le couscous et autres mets transmis de génération en génération font partie intégrante de l'identité marocaine et constituent un trésor à préserver.

​Un appel à l'action

Face à ce constat alarmant, il est crucial de sensibiliser les familles marocaines aux dangers de l'hyperconsommation de repas rapides et de promouvoir le retour à une alimentation saine et équilibrée, ancrée dans les traditions culinaires du pays.

Des initiatives éducatives et des campagnes de sensibilisation s'avèrent nécessaires pour inverser cette tendance et préserver la santé des citoyens ainsi que leur héritage culturel.

Mardi 27 Février 2024



Rédigé par Zakaria Berala le Mardi 27 Février 2024

Chroniqueurs invités | Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Digital & Tech | Eco Business | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média



Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


A mag created with Madmagz.








Recherche


















Revue de presse









Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala


Menu collant à droite de la page