L'ODJ Média




Maroc: La Libye aurait-elle révisé son camus?




Si le titre de cet article peut déconcerter, c'est bien résumer camus au peu que beaucoup savent: "Maman est morte aujourd'hui ou hier, etc..." et "one must imagine sysiphus happy". 
 
Il suffit pourtant de comprendre l'homme et sa vision de l'amitié pour comprendre cette relation Maroc-Libye. 
 
Il s'agirait également de savoir que les rapports entre États ne sont que les manifestations à plus grande échelle des rapports humains dont l'amitié.
 
En cela, la Libye semble avoir vécu le parcours que nous conte camus sur sa personne. 
 
Dans son roman "Le dernier homme", Camus parle de ce pragmatisme que nous impose le temps dans l'amitié. 
 
En effet, tel le personnage, la Libye a souvent, comme beaucoup, confié son sort à des décideurs européens coupés des réalités qui constituent le dogme idéologique du Maghreb. 
 
Ainsi, nous avons eu des rencontres à Berlin qui se sont avérées stériles, que notre diplomatie n'a pas notifié de par sa présence au vu de leur cassure d’avec la réalité. 
 
Cela dit la Libye a pu également trouver en le Maroc un véritable ami répondant aux besoins de ce pays renaissant. 
 
En effet, les demandes libyennes ne peuvent-elles pas être résumées dans les paroles de notre cher Camus:" Ne marche pas devant moi, je ne te suivrai peut-être pas. Ne marche pas derrière moi, je ne te guiderai peut-être pas. Marche à côté de moi et sois simplement mon ami" ? 
 
Le Maroc s'efforce à être cet ami qui accompagne sans influencer, qui guide sans diriger, qui voit, en somme, les libyens comme des hommes libres et non des élèves à instruire. 
 
Nous nous devons de nous féliciter de cette diplomatie efficace et pragmatique basant ses rapports avec nos frères libyens sur l'intelligence et la compréhension mutuelle.
 
 N'est-ce pas la définition que donnait Camus à l'amitié en 45?
 
Mohammed Amine Ouamira
 
 
 



Jeudi 1 Juillet 2021


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 10:15 Multiparité : pour qui ?

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.




Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.

 

Publicité




















Revue de presse










Menu collant à droite de la page