Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search









Panique en Europe : L'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Italie ferment les airs


Le nouveau variant sud-africain provoque la panique dans un certain nombre de pays du monde, en particulier en Europe, où certains pays ont commencé à prendre des mesures de prévention pour empêcher le virus d'atteindre leur territoire.



panique_en_europe_l__allemagne,_la_grande_bretagne_et_l__italie_ferment_les_airs.mp3 A lire ou à écouter en podcast :  (2.02 Mo)

Parmi les mesures prises, une proposition de la Commission européenne est de suspendre les vols en provenance des pays d'Afrique du Sud. La présidente de la Commission de l'Union européenne a déclaré vouloir arrêter les vols depuis l'Afrique du Sud pour contrer la propagation d'un nouveau variant du virus à l'origine de l'épidémie Covid-19.
 
A Berlin, le ministre allemand de la Santé sortant, Jens Spahn, a annoncé vendredi que son pays interdirait la majorité des vols en provenance d'Afrique du Sud en raison du nouveau mutant. Spahn a expliqué que cette décision, qui sera mise en œuvre dès vendredi soir, inclura l'Afrique du Sud et "très probablement ses pays voisins". Seuls les citoyens allemands seront autorisés à rentrer, avec une période de quarantaine de 14 jours, même s'ils sont vaccinés, selon l'AFP.
 
L'Italie a pour sa part pris des mesures de précaution drastiques, aujourd'hui vendredi, en empêchant l'entrée sur son territoire, des voyageur qui avaient visité certains pays d'Afrique australe au cours des 14 derniers jours.
 
La Grande-Bretagne a pris la décision d'imposer une interdiction temporaire des vols en provenance de 6 pays africains en raison du nouveau mutant, qui serait plus contagieux et immunisé contre les vaccins et décrit comme "capable de tromper les vaccins".
 
Le ministre britannique de la Santé, Sajid Javid, a déclaré que la décision inclurait tous les vols en provenance d'Afrique du Sud, de Namibie, du Lesotho, d'Eswatini, du Zimbabwe et du Botswana, à partir de vendredi midi. Il a ajouté que « les premières indications que nous avons sur ce mutant montrent qu'il pourrait être plus contagieux que le mutant Delta, et que les vaccins dont nous disposons actuellement pourraient être moins efficaces » pour prévenir la contamination.

Vendredi 26 Novembre 2021


Mustapha Bourakkadi
Journaliste sans la prétention de détenir la science infuse... ma seule ambition est de rapporter... En savoir plus sur cet auteur

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Septembre 2022 - 10:03 Le Maroc se procure 150 drones israéliens

Jeudi 22 Septembre 2022 - 08:53 NARSA : Consultez vos infractions en ligne

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.