Menu

Pegasus, violence et pression numérique, ou comment casser du Maroc ?


Que nous font les gauchistes français, à jouer les vierges effarouchées par Pegasus, le logiciel espion presque invisible ?



Par Pr Aziza Benkirane

Pegasus, violence et pression numérique, ou comment casser du Maroc ?
Alors que leur pays est le premier à écouter et éplucher les 447 câbles de télécommunications de l’Afrique du Nord, de l’Afrique de l’Ouest et du Moyen Orient, qui passent tous par la France. La NSA américaine écoute la France écouter ces pays. Et les chinois écoutent les américains écouter les européens, qui écoutent les africains.

Que fait donc la direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), ou Sécurité extérieure (SE), le service de renseignement français, qui dépend du Ministère des Armées, qui a légalement une importante activité en « intelligence économique + influence et notoriétés », Et dont la seule devise est la raison d’état « Partout où nécessité fait loi » ? Même si elle se cache derrière une charte dite éthique.

En réalité « l’intelligence économique » française s’occupe d’abord de l’attaque et de la défense géopolitique. Elle se définit légalement en un triptyque qui comprend :  
  1. La veille : acquérir l’information stratégique pertinente,
  2. La protection des informations : ne pas laisser fuiter ses propres informations sensibles,
  3. L’influence : propager une information ou des normes de comportement et d’interprétation qui favorisent sa stratégie.

Quelle est donc la stratégie actuelle de la France, ou peut-être de l’Union Européenne toute entière vis-à-vis du Maroc ?

Je ne parle pas de ceux par qui le scandale arrive, Médiapart, Amnesty Internationale, et les divers ONG qui considèrent le Maroc comme une dictature absolue, et l’Algérie une démocratie qui n’a pas de gouvernement répressif.

Pourquoi donne-t-on actuellement une ampleur sans précédent à cette affaire de Pegasus qui date de 2019, du début des ennuis de Omar Radi dont vient de tomber la condamnation à 6 ans de prison pour viol et intelligence avec des services étrangers ?

Pourquoi vouloir intimider et casser du Maroc en ce moment ?

Est-ce pour la reconnaissance par les USA de la marocanité du Sahara ?
Est-ce pour la capacité dont a fait preuve le Maroc pour ne pas se laisser voler le Mont Tropic par la coalition Espagne-Allemagne-Europe ?
Est-ce pour le soutien des parlements africain et arabe ?
Ou bien est-ce que la Kabylie est une ligne rouge pour la France ?

La question se pose.

La violence et pression numérique n’est pas le seul fait du Pegasus israélien. Des spywares français, américains, russes, chinois … sont foison, et leur utilisation hors contrôle. 

Même les logiciels de contrôle parental sont détournés à cet effet. Sinon pourquoi y aurait-il autant de logiciels anti-virus et anti-malware ? Il n’y a qu’à voir le nombre de publicités ciblées que vous recevez sur votre téléphone, après avoir circulé devant des enseignes, surfé sur google ou d’autres moteur de recherche, ou seulement noté sur votre téléphone un mot, sans connaître sa valeur hiérarchique de mot-clef.

Depuis l’apparition du smartphone, il n’y a pas d’intimité numérique, que ce soit pour ou contre le respect de la liberté d’expression, et tout le reste n’est que de la géostratégie. Reste à savoir quelle est actuellement celle de la France-Afrique, ou de la France-Europe-Maroc. Pegasus peut-il nous le dire ?
 
Par Pr Aziza Benkirane





Mardi 20 Juillet 2021

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Juillet 2021 - 09:51 Une histoire d’islam en Europe !




Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html





L'ODJ WEB MAG



Magazine créé avec Madmagz.



Partager ce site