Personnes âgées au Maroc : Hors circuits de la santé


La vulnérabilité socio-économique et sanitaire des seniors au Maroc est une réalité scientifique, selon un dernier travail sur la gérontopsychiatrie du Pr Maria Saber de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat.
Plus de la moitié souffre d’au moins une maladie chronique. Près du tiers d’entre elle sont en situation de dépendance physique et financière. Et seule une personne âgée sur 5 bénéficie d’une couverture médicale. La grande majorité de ces seniors sont exclus des circuits de la santé



Dr Anwar CHERKAOUI

Au Maroc, Entre 2004 et 2021, la  population des personnes dont l’âge est supérieur ou égal à 60 ans a été multiplié par 2.
 
C’est Dr Maria SABER, professeur de psychiatrie à la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat qui rapporte cette conclusion épidémiologique lors d’une récente rencontre de formation médicale continue consacrée à la gérontopsychiatrie, tenue récemment à El Jadida
 
Effectivement les seniors du Maroc âgés de 60 ans ne dépassaient pas 1 million en 1960.

En 2004, Ils et elles sont 2,4 millions. Ils ont atteint 4,3 millions en 2021.
 
Selon des calculs statistiques, cette catégorie de la population marocaine sera de 5,8 millions en 2030
 
Le travail du Pr SABER confirme les résultats du dernier rapport du conseil économique est spécial. La vulnérabilité socio-économique des seniors.
 
Plus de la moitié souffre d’au moins une maladie chronique. Près du tiers d’entre elle sont en situation de dépendance physique et financière. Et seule une personne âgée sur 5 bénéficie d’une couverture médicale.
 
La situation des personnes âgées au Maroc pose la problématique de l’âgisme dans toutes ses dimensions.
 
L’âgisme regroupe toutes les formes de discrimination, de ségrégation, de mépris fondées sur l’âge.

Et un grand nombre de personnes âgées sont exclues des systèmes de santé à cause de leur âge.
 
Selon l'Union européenne, l'âgisme est un préjugé contre une personne ou un groupe en raison de l'âge.
 
Selon l'Observatoire de l'âgisme, l'âgisme est pour l'âge ce que le sexisme est au sexe ou ce que le racisme est aux « races
 
Selon un nouveau rapport des Nations Unies consacré à l’âgisme, une personne sur deux dans le monde aurait des attitudes âgistes, ce qui a des conséquences négatives sur la santé physique et mentale des personnes âgées et leur qualité de vie.

Et on a estimé que ce genre de comportements coûte chaque année des milliards de dollars.

Ainsi, le rationnement des soins de santé sur des critères exclusifs d’âge est par exemple très répandu.

Une revue systématique menée en 2020 a ainsi montré que, dans 85% des études couvertes, l’âge avait servi à déterminer les bénéficiaires de certains actes médicaux thérapeutiques .
 
Et une des principales maladies qui apparaît avec l’avancement dans l’âge et à laquelle, il faut accorder beaucoup d’importance : la démence sénile, dont le chef de fil est la maladie d’Alzeihmser.
 





Lundi 6 Décembre 2021

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2022 - 08:03 Le jusqu’au-boutisme comme trait d’époque

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | L'ODJ Podcasts | Communiqué de presse | L'ODJ Lifestyle | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.