Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Pierre Rabhi : "Je le sais, mais je fais ma part"




"Je le sais, mais je fais ma part" dit le défunt Pierre Rabhi. J'en fais de même "Najib Mikou"

Un homme universel parmi de rares humains hors du commun, nous a quitté à la vie éternelle après la mort. Pierre Rabhi décédé hier, m'a toujours fasciné par la grandeur de son esprit, l'immensité de ses réflexions, la force de ses convictions, l'amplitude de son universalité, l'exception de son humanisme, la densité de son action, la sobriété de son être et l'humilité de son âme.

Je ne te l'ai jamais ni écrit ni encore moins dit : oui tu fais partie du très peu de femmes et d'hommes d'exception qui m'ont beaucoup inspirés par ce don de soi, insignifiant peut-il paraître, par cet altruisme indéfectible, par cet élan infatigable, inlassable à vouloir, à devoir agir, me sentir utile pour mes concitoyens, pour mon pays, dans une sobriété heureuse et une culpabilité du jamais assez, jusqu'au dernier soupir.

Tu te plaisais à te demander s'il existe une vie avant la mort, alors que tu as pleinement vécu, intensément existé.

Je t'avoue que tu faisais rire mes neurones et mes méninges à l'éclat, à t'entendre le dire et le répéter, parce que c'était ton invitation délicate à nous autres humains, à œuvrer pour exister au lieu de se contenter de vivre.

J'en ai fait le sens et le socle de ma vie, de mon action et de mon soupir de tous les instants : vivre pour exister, jusqu'à n'avoir jamais senti que je puisse le faire qu'à travers ce bonheur inouï de réfléchir et d'espérer par-delà mes égoïsmes, d'écrire, de partager, de proposer, de provoquer, de faire, d'œuvrer, d'initier, d'interpeller, de donner, d'aider, d'y croire, de tenter, de risquer, d'encourager, d'agir, d'aimer, d'admirer, ... de prendre soin de la beauté de la vie et de la nature.

Bref, de "faire ma part", dans "une sobriété heureuse", au-delà du dépassement de soi, sans JAMAIS de répit, sans JAMAIS de logique de pertes et profits, sans JAMAIS d'appréhension du qu'en dira-t-on ou du qu'adviendra-t-il, sans JAMAIS de recherche du moindre retour sur engagement, et malgré TOUS les coups durs, TRÈS durs.

Repose en paix cher inspirateur, juste le temps que jaillisse l'au-delà, car de grands chantiers t'y attendent, même si tout y est déjà parfait, tellement tu es incapable de cesser de donner de ton toi-même, dans une recherche effrénée du meilleur pour tes semblables, pour l'environnement.

Je me fais le devoir et le plaisir de partager ici un beau témoignage du sens et de la consistance de tes pensées et de ton action :

Pierre Rabhi : "Je le sais, mais je fais ma part"



Dimanche 5 Décembre 2021

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.