Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Raja de Casablanca : Anis Mahfoud devra assumer les résultats de ses décisions


Le match nul (2-2) du Raja contre l’Olympique de Khouribga en match retard de la 17e journée de la Botola D1 a mis le feu dans la maison des Verts. Aussitôt la rencontre terminée, les Green Boys et les Ultrats Eagles ont publié un communiqué dans lequel ils somment le président du club, Anis Mahfoud, à limoger son entraîneur Marc Wilmots. Pour le moment, c’est le silence radio auprès de Mahfoud et son équipe qui sont entre le marteau et l'enclume.



Présenté en grande pompe comme un entraîneur mondial, Marc Wilmots enchaîne pour le moment des contre-performances avec le Raja. Sur les quatre derniers matchs, le club a récolté quatre petits points sur 16 possibles. Insuffisants pour les supporters qui réclament haut et fort son licenciement.

Le dernier appel à se séparer du technicien Belge vient des Green Boys et les Ultras Eagles qui ont publié mardi un communiqué appelant ouvertement et sans détour Anis Mahfoud à mettre fin aux fonctions de son entraîneur. « Toute décision du président visant à garder l’entraîneur est une déclaration de guerre entre le bureau actuel et les supporters », lit-on dans le communiqué des deux groupes d’Ultras.

La même source n’a pas non plus épargné les membres du comité directeur et les adhérents jugés également responsables de la situation actuelle du club : « nous sommes fatigués de la comédie des membres du comité directeur qui tantôt menacent de démissionner et tantôt demandent de donner une nouvelle chance à l'entraîneur ».

Face à cette grogne, Anis Mahfoud est entre l’enclume et le marteau. D’un côté, les résultats du club ne plaident pas en sa faveur et le ras-le-bol des supporters grandit. De l’autre, le licenciement de son entraîneur lui coûtera une fortune. On parle de 7 millions de DH d’indemnités. Un chiffre au-dessus des moyens du club qui traverse une crise financière aiguë.  

Pour dire vrai, Anis Mahfoud fait les frais de sa précipitation en limogeant Lassad Chabi, qui a pourtant réalisé d’excellents résultats avec le club. Tout cela parce que ce n’est pas lui qui a engagé le technicien tunisien. Il voulait son entraîneur. Il l’a et il n’a qu’à assumer la grogne des supporters de plus en plus grandissante. Le Raja compte déjà huit points de retard sur le leader, le Wydad de Casablanca, qui n’a pas recruté le moindre joueur cet hiver contre neuf pour le Raja.



LODJ avec Lematin


Jeudi 17 Février 2022



Lu 93 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













Partager ce site