Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Raja de Casablanca : Marc Wilmots fait presque l’unanimité contre lui


Marc Wilmots fait presque l’unanimité auprès des supporters du Raja de Casablanca. Epargné lors de l’arrêt de la Botola, le technicien Belge a été de nouveau la cible des supporters des Verts après le match nul (1-1) concédé samedi face au Youssoufia de Berrechid à l’occasion de la 16e journée. Les appels à son licenciement se multiplient. Reste à savoir quelle sera la réaction du président Anis Mahfoud, qui a jusque-là défendu bec et ongles son entraîneur, en cas de contre-performance samedi face à Amazulu en Ligue des champions.



La grogne des supporters contre Marc Wilmots a monté d’un cran après le nul (1-1), concédé face à la Youssoufia de Berrechid, à l’occasion de la 16e journée.

Avec ce partage de points, le Raja a raté l'occasion de se rapprocher du leader, le Wydad. Les explications avancées par Wilmots à la fin du match pour justifier la piètre prestation de son équipe sont restées au travers de la gorge des supporters. Au lieu d’avouer son incapacité à trouver des solutions face à l’une des défenses les plus faibles du championnat, Wilmots a eu la maladresse de citer les exemples du WAC et de l’AS FAR qui ont calé également lors de la 16e journée.

« On n’a pas trouvé des solutions. Le WAC et l’AS FAR ont eux également trouvé des difficultés. Tous les clubs ont eu des difficultés après le retour à la compétition. On a fait les frais de l’arrêt de la Botola », a-t-il indiqué.

De quoi attiser encore un peu plus la colère des supporters qui n’ont jamais été chauds à la nomination du technicien Belge. Certains sont allés jusqu'à établir une comparaison entre les sept premiers matchs de Wilomts à la tête du Raja et les sept premiers matchs de ses quatre prédécesseurs qui sont Lassaad Chabi, Jamal Sellami, Patrice Carteron et Juan Carlos Garrido. Et à ce petit jeu, Wilmots a récolté la palme du coach le moins performant des quatre précités.

En sept rencontres, le Belge n’a gagné que deux matchs, fait trois matchs nuls et concédé deux défaites. Un bilan qui fait déjà grincer des dents. A titre de comparaison, Lassad Chabi, a réalisé cinq victoires, un match nul et une défaite. Jamal Sellami, quant à lui, a réalisé trois victoires, trois matchs nuls et une défaite. C’est aussi le même bilan réalisé par Juan Carlos Garrido.

De quoi inquiéter les supporters qui considèrent le technicien Belge comme un mauvais choix. La prestation des Verts face au Youssoufia de Berrechid fait craindre le pire aux supporters des Verts à quatre jours du match de la Ligue des champions face à Amazulu.

Le président du club, Anis Mahfoud, qui a toujours défendu son entraîneur, campera-t-il sur sa décision en cas de contre-performance face au club Sud-africain. La réponse samedi 12 février. 


LODJ avec LeMatin


Mardi 8 Février 2022



Lu 97 fois

Salma Labtar
Journaliste junior à lodj.ma, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.








Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html













L’ODJ : Invitation à collaboration & contribution

 

 



Partager ce site