Menu

Ramadan 4 : En sortir meilleur


Nous avons expliqué dans les trois articles précédents que le jeûne, quatrième pilier de l’Islam, est dans la religion musulmane un acte obligatoire pour tous les croyants musulmans.



A lire ou à écouter en podcast :

ramadan_4_en_sortir_meilleur.mp3 Ramadan 4 En sortir meilleur.mp3  (2.66 Mo)

« Il est des hommes qui prennent, en dehors de Dieu, des idoles qu’ils aiment comme on aime Dieu. Mais l'amour de ceux qui croient est supérieur au leur. Si les mécréants voyaient le châtiment qui les attend, ils sauront que la force tout entière appartient à Dieu, celui dont le châtiment  est terrible.»
                                   
                Al baqara 165 Traduction Malek Chebel.
 
« Aucun de vous ne croit tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même »
                                 
               Hadith rapporté par Boukhari et Mouslim.
 
Le jeune est prescrit pour une période durant laquelle il est interdit de manger, de boire, de fumer et d’avoir des rapports sexuels de l’aube au coucher du soleil et cela pour une période d’un mois.

 Le Ramadan n’est pas que ça.

Il est aussi et surtout un mois où partages et piété sont ce qui anime les journées et les nuits des pratiquants.

D’ailleurs, le jeûne est accompagné de rituels religieux à savoir les cinq prières habituelles en plus d’une prière spécifique à ce mois-ci appelée les Tarawih, c’est un mois où on censé s’élever spirituellement pour se rapprocher de Dieu.  

D’ailleurs, chaque année, et partout dans le monde, des croyants se portent volontaires dans des actions humanitaires.

C’est donc un travail en profondeur qui met à l’épreuve le corps et le psychisme de chacun.

Nuit du destin : invocations et prières

La « nuit du destin »,  représente la nuit durant laquelle le Coran a été révélé par l’Ange Gabriel au Prophète Mohammed. La date exacte n’est pas connue et se situerait dans les dix dernières nuits du mois de Ramadan lors d’un jour impair et donc la 21ème, 23ème, 25ème, 27ème ou 29ème nuit.

Durant cette nuit, les croyants fêtent la révélation du Coran en faisant des prières et en lisant le Coran. Le Coran dit de cette nuit qu’elle « vaut plus que 1000 mois ».

Après le Ramadan , la zakat el fitr est la dernière démarche pour purifier l’esprit  et se rapprocher de Dieu.

A la sortie du Ramadan, après ces rituels, le croyant doit être meilleur à deux niveaux :

D’abord au niveau religieux, dans sa relation avec Dieu et dans sa pratique religieuse.

En plus dans sa relation avec les autres, dans sa pratique en société, ses relations avec les autres. Le hadith : « Aucun de vous ne croit tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même », me paraît bien résumer l’attitude du croyant.

Si on se pose plus la question si l’on aime pour nos frères ce que l’on aime pour soi, on aurait fait un bon Ramadan, on serait humainement meilleurs…
 
Par Dr Samir Belahsen






Rédigé par le Mardi 4 Mai 2021

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Mai 2021 - 16:13 Le bonheur des autres

Samedi 8 Mai 2021 - 14:48 Sahara : Le variant Allemand



 L’ODJ dispose d’un service de streaming audio “Commentaire” pour renforcer la proximité et favoriser les interactions avec ses lecteurs.

Cher(e)s lecteurs et lectrices, vous pouvez réagir à cet article, sans avoir à écrire un commentaire,  via cette fonctionnalité en enregistrant simplement des messages d’une durée de 30 secondes.

Commencer par citer le titre de l'article et réagissez sur le contenu ou interpeller son auteur.

Envoyer votre message Audio , sous réserve de modération , il sera diffusé sur la Web radio Radio L'ODJ dans le programme dédié chaque jour à vos commentaires audios 




 

Le Bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail lodj.ma    , Application mobile    , Magazine Web connecté