L'ODJ Média



Real Madrid : le coup de gueule de Carlo Ancelotti


Rédigé par le Mercredi 27 Septembre 2023

"Tout remettre en question alors que nous avons gagné six matches sur sept me semble un peu exagéré", a estimé mardi l'entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, critiqué après le revers de ses joueurs, dimanche, dans le derby face à l'Atlético (3-1).



"Je dois évaluer les choses avec objectivité. Avoir le sens de l'équilibre, c'est important, heureusement, j'ai cela dans mes gènes", a déclaré Ancelotti lors d'une conférence de presse, assurant toutefois comprendre les critiques le visant.
 
"Cela ne me touche pas. Si je devais répondre à toutes les critiques, je passerais beaucoup de temps ici", a ironisé l'entraîneur madrilène en salle de presse.

Il a tout de même avoué devoir faire son autocritique, alors que son système en 4-4-2 en losange a pris l'eau face à l'Atlético.
"Ce système n'est pas parfait et chaque système a ses faiblesses", a reconnu le technicien italien. "Il nous permet d'être plus énergiques et de presser haut sur le terrain mais il est vrai qu'on peut se faire prendre sur des centres parce que les milieux ne sont pas encore revenus en défense."

Carlo Ancelotti a en outre rappelé les nombreuses blessures subies par les joueurs du Real Madrid depuis le début de la saison, comme Thibaut Courtois, Eder Militao, Vinicius et Arda Güler, qui ont empêché l'effectif d'être au complet.

Pour le match de Liga contre Las Palmas mercredi au Santiago Bernabeu, Militao et Courtois, qui souffrent tous deux d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, seront toujours absents, comme le jeune prodige turc Arda Güler, 18 ans.

Opéré en août d'une blessure au genou droit, ce dernier s'apprêtait à faire enfin son retour, mais il s'est de nouveau blessé à l'entraînement  mardi, a annoncé le club.

Dani Carvajal et Vinicius, qui ont manqué le derby madrilène dimanche, vont en revanche revenir dans le groupe pour le prochain match de Liga.

Interrogé sur son souhait de prolonger ou non son contrat avec le Real Madrid, qui s'achève l'été prochain, l'ancien coach milanais a répondu que "ce n'était pas le moment d'en parler", alors que des rumeurs dans la presse espagnole évoquent déjà son ex-milieu de terrain Xabi Alonso, coach du Bayer Leverkusen, comme successeur potentiel.
"Je l'ai eu comme joueur, il a une très bonne connaissance du football et il s'en sort très bien avec le Bayer Leverkusen. J'espère qu'il pourra, comme Raul ou Arbeloa, devenir entraîneur du Real Madrid un jour", a conclu Ancelotti, annoncé comme futur sélectionneur du Brésil à l'été 2024.





Salma Labtar
Journaliste sportive et militante féministe, lauréate de l'ISIC En savoir plus sur cet auteur
Mercredi 27 Septembre 2023

Lifestyle | Breaking news | Portfolio | Room | Quartier libre | L'ODJ Podcasts - 8éme jour | Les dernières émissions de L'ODJ TV | Communiqué de presse | Santé & Bien être | Sport | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Replay vidéo outdoor | Digital & Tech | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | Formation & Emploi | Musiczone | Chroniques Vidéo | Les Chroniques Radio | Bookcase | L'ODJ Média




A mag created with Madmagz.





























Le bouquet L'ODJ : Web Radio    , Portail Web   , Application Mobile   , Magazine connecté   , e-Kiosque PDF  , Régies Arrissala
Menu collant à droite de la page