Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Real men don’t buy women !




Par Ali Bouallou

Les femmes ayant changé l’histoire de l’humanité fascinent par leur parcours initiatique. Certaines par leurs pensées philosophiques, d’autres par leurs découvertes scientifiques et leurs créations littéraires et artistiques. Certaines par leurs performances sportives et enfin les dernières par des décisions politiques stratégiques.

Toutes ces femmes d’exception ont non seulement permis de changer les rapports homme-femme mais ont marqué de leur empreinte l’histoire de l’Humanité tout entière.     

 En plus de ces femmes, et au risque de choquer certains lecteurs (car les lectrices ne seront que solidaires et empathiques), je voudrais rendre hommage aux prestataires de services de l’amour. Ce vieux métier dont l’ancienneté est incontestée, tantôt autorisé au grand jour, tantôt réprimandé voire surtaxé mais de tout temps toléré.

Cette population est en proie aux exigences matérielles de la vie et où le vice, contrairement aux idées reçues, ne représente qu’une infime part de la motivation d’exercer ou de tapiner.

Les belles du jour et de la nuit décident de sortir, c’est le terme d’usage, lorsque plusieurs portes restent fermées car elles ne se sont jamais ouvertes et qu’elles ne s’ouvriront jamais, et lorsque les besoins matériels dépassent de loin les salaires misérables des petits métiers. Les métiers de ceux qui n’ont pas eu la chance de naitre au bon moment et au bon endroit.

Pour beaucoup de péripatéticiennes, il s’agit de sauver un frère, un père ; une autre femme, une mère ; parce qu’il s’agit bien de survie et rien d’autre.

Et pour la grande majorité, il s’agit de subvenir aux besoins d’un enfant conçu illégitimement après de véritables histoires d’amour où les jeunes femmes ingénues se livrent par amour et se font larguer par lâcheté.

Les histoires de ces femmes-au-mieux-offrant, quelque soit l’asphalte qu’elles fréquentent, sont attachantes et méritent l’écoute avant le jugement.

N’est, voire née, pas trainée qui veut. Le ticket d’entrée est cher. Après y avoir laissé leurs âmes, certaines y perdent la vie.

La joie de ces femmes est incontestable. Elles permettent d’assouvir les désirs les plus fous pourvu que les sous suivent.

Sans en avoir l’air, elles cimentent des couples et des familles en mal d’amour et de quiétude.

Elles améliorent les conditions de vie de leurs propres familles et font en sorte de les prémunir de toute déviance.

Elles améliorent les chiffres de la consommation des ménages puisqu’elles sont actrices de cette économie informelle que les institutions financières mondiales nous reprochent.

Le seul bémol reste la morale qui se pose en les mêmes termes aussi bien chez nous, pays d’obédience musulmane, que dans le monde occidental.

La différence est qu’en occident, l’action précède le jugement. Les structures sociales et la société civile sont renforcées pour anticiper la légèreté et prévenir les conséquences dramatiques de cette ruine sociale.       

Dieu créa la femme pour être aimée, respectée et protégée et notre société se doit de le faire. 

Alors, faisons en sorte à anticiper « les sorties rémunérées des femmes ». Faisons en sorte à ce que les jeunes filles n’abandonnent ni l’école ni un domicile familial invivable. Créons des structures d’écoute dans les collèges et lycées pour les jeunes filles révoltées et entreprenantes. Renforçons les structures d’accueil des jeunes filles en mal de tout. Et plus que tout, arrêtons de les juger sans les écouter.

Pour finir, je me permets de rappeler cette campagne lancée il y a quelques années par des artistes hollywoodiens et qui a fait écho dans le monde entier « Real Man Don’t Buy Women ». La messe est dite !     
 

Par Ali Bouallou




Vendredi 6 Août 2021

L'ODJ Room | Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Podcasts | Revue de presse | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.