Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






Rencontre internationale à Meknès sur le développement des sciences et le partenariat public-privé ( PPP) au service de la santé


La recherche médicale, les enjeux du progrès et du développement de l’innovation en santé. Comment la recherche scientifique et technique peut-elle contribuer à améliorer les prestations et services de santé ? De quelle manière pourrions-nous donner un nouvel élan à la santé publique au Maroc à l’ère de la pandémie covid-19 ?
Comment le PPP permet-il un accès équitable (économique, géographique et social) aux soins pour toutes les catégories des couches de la société ? Et enfin, Entre psychopathologie et psychologie de la santé: la psychologie aux services des centres hospitaliers. Se sont les principaux axes de travail qui seront abordés, à Meknès, les 27 et 28 mai 2021, lors de la 1ère édition du colloque international sous le thème « Les sciences au service de la santé ».

Par Dr Anwar Cherkaoui



Cette rencontre de réflexion stratégique sur la médecine, la santé et les sciences fondamentales, est à l’initiative de La Faculté des Sciences de Meknès et de la Ligue Marocaine de Recherche Scientifique et droit à la santé.

D’autres partenaires sont de la partie, notamment l’Université Moulay Ismail, l’Amicale des Gynécologues de Meknès, la Société Marocaine d’Anesthésie et de Réanimation (SMAR), la Société Marocaine de Médecine d'Urgence (SMMU) et l’Organisation Panafricaine de Lutte contre le SIDA (OPALS).

La santé et les sciences, une préoccupation Royale
 
Les organisateurs de cette manifestation scientifique, se basant sur des références prestigieuses pour justifier la pertinence de leur choix. Notamment « Le bien le plus précieux d'une nation n'est cependant pas sa réserve d'or ou de devises, pour considérable qu'elle soit, ce n'est pas d'avantage la richesse de son sous-sol ou la puissance de son industrie. C'est la santé de son peuple » a déclaré feu Sa Majesté Le Roi Hassan II le 24 Mai 1994. 

Cette assertion n’est certes pas une vérité spécifique au peuple marocain, mais elle relève de l’Universel.

Soulignons à cet égard que la médecine, ou l’art de soigner les malades, est incontestablement l’une des sciences les plus vieilles dans le temps.

Actuellement, la santé des peuples est devenue l’une des préoccupations majeures des décideurs à travers le monde, et plus particulièrement, à l’ère de la pandémie du COVID-19.

Elle est au cœur de toutes les politiques quel que soit son obédience. Les politiciens, en effet, ne ménagent aucun effort pour préserver la santé de leurs concitoyens, pour guérir les maux dont souffre l’Homme en général et pour faciliter l’accès aux soins.

Les scientifiques ne sont pas en reste de la réalisation de ces objectifs. La santé a toujours été et est toujours au centre des recherches scientifiques et technologiques.

Jusqu’à aujourd’hui, les Sciences médicales et les Sciences exactes, n’ont pas cessé de se livrer à d’innombrables études approfondies du corps humain pour, d’une part définir la « normalité » et la « pathologie » et d’autre part, pour repérer les causes de ces pathologies et pouvoir ainsi, mettre au point les dispositifs de guérison appropriés.  
 
Le partenariat Public-Privé Santé ( PPP Santé), un nouveau paradigme de l’action publique 
 
De toute évidence, la santé est objet de tous les espoirs mais aussi de toutes les craintes ; elle est l'une des préoccupations majeures des sciences dans toutes leurs diversités.

Toutes les sciences participent pour une part dans le progrès de la médecine et se révèlent être effectivement au service de la Santé.

Ainsi, le Partenariat Public-Privé Santé (PPP Santé) constituera un nouveau paradigme de l'action publique. Il est susceptible de conjuguer les efforts du secteur public à l'efficacité, ainsi que les capacités de management et la culture de l'évaluation du secteur privé.

La reconnaissance du PPP est inscrite dans un consensus institutionnel mondial à travers le huitième Objectif du Millénaire pour le développement (OMD 8) : « mettre en place un partenariat mondial pour le développement ».

En 2000, lorsque les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont été formulés, la communauté internationale a estimé que pour les atteindre, il fallait combiner les ressources des secteurs public et privé et trouver une façon efficace de faire travailler ensemble ces deux composants.
 
La Faculté des Sciences de Meknès, un partenaire privilégié 
 
Le colloque que nous organisons à la faculté des Sciences de Meknès les 27 et 28 Mai 2021, aspire à mettre en exergue les différentes disciplines scientifiques. Et, quel que soit leur nature, elle aura pour objet la santé.

Notre objectif est d’intégrer l’apport de chacune des sciences dans l’avancement des recherches et la résolution des problèmes universels liés à la santé de l’Homme.

Le colloque voudrait se pencher sur la faisabilité du PPP Santé, comme une alternative à privilégier en vue de résoudre des problèmes complexes de santé publique et de développement social. Ceci sera possible en associant les efforts des établissements de santé publiques et privées. 

Par Dr Anwar Cherkaoui

Lu 151 fois
Samedi 8 Mai 2021





Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.







Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html















Partager ce site