Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search






Résistance aux antibiotiques

Responsabilité de l’industrie pharmaceutique et du Ministère de la santé


Toute campagne de sensibilisation sur les questions de la santé ne peut être efficace que si elle intègre la TV et les médias sociaux. Se contenter d’affiches insipides, comme ce que fait le Ministère de la santé, n’aura aucun effet.
Par ailleurs, l’industrie pharmaceutique qui se qualifie de national, alors qu’elle vient d’être phagocytée au sein de la fédération Marocaine de l’innovation et de l’industrie pharmaceutique au détriment de la défunte Association marocaine de l’industrie pharmaceutique, devrait être la première à dénoncer l’abus des antibiotique. Et ce n’est pas le cas. L’ODJ médecine santé est fière de donner la parole à un pharmacien d’officine pour parler de la résistance aux antibiotique Dr Abderrahim DERRAJI



La Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens a été célébrée cette année du 18 au 24 novembre.

L’objectif de cette initiative est d’attirer l’attention des usagers des médicaments sur les moyens permettant de limiter l’augmentation de la résistance aux antimicrobiens (RAM) et d’attirer l’attention des professionnels de santé et des décideurs sur l’importance du bon usage de ces médicaments.
 
Au Maroc, la consommation des antibiotiques est en principe corrélée avec celle des pays de l’Europe du Sud et des autres pays du Maghreb. Elle a été évaluée par des travaux effectués entre 2003 et 2012. Ces travaux avaient révélé qu'elle était dominée par les pénicillines à large spectre, suivies par les tétracyclines et les macrolides. D’autres études similaires devraient porter sur la période 2012-2021 pour savoir si cette tendance est toujours de mise.
 
Toutes les initiatives entreprises par le ministère de la Santé et de la protection sociale à l'occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antimicrobiens ne peuvent être que bénéfiques. Mais on ne peut envisager une campagne de sensibilisation d’envergure au Royaume sans faire appel aux chaînes de télévision et de radio nationales. Celles-ci devraient être mises à contribution à l’image des chaînes de télévision françaises qui avaient largement contribué à la réussite de la campagne de lutte contre la RAM en martelant à longueur de journée et durant plusieurs mois le message : «L’antibiotique n’est pas automatique».
 
 
Les RAM ne cessent de gagner du terrain et constituent, de plus en plus, une menace pour toute la population et particulièrement les patients hospitalisés. Ces derniers peuvent être sauvés par des chirurgiens capables de réaliser de vraies prouesses, mais peuvent malheureusement perdre la vie à cause d’un germe multirésitant contracté lors de l’hospitalisation après l’opération chirurgicale.
 
Depuis le début de la pandémie, nous sommes obnubilés par le SARS-CoV-2 et un nombre important de patients a été livré à lui-même. Pendant cette période, on a eu aussi la main facile sur certains antibiotiques, particulièrement les macrolides qui ont été administrés d’une manière prophylactique pour éviter des complications possibles, mais pas forcément systématiques.
 
Aussi et pour retarder la progression de la RAM dans notre pays, nous devrions encourager toutes les initiatives. Mais nous ne devrions pas perdre de vue la nécessité de rendre effectif le Plan national de lutte contre la résistance aux antibiotiques. Faute de quoi, on continuera à dilapider ces médicaments exceptionnels que sont les antibiotiques.


 
 
 
 

Dr Abderrahim DERRAJI


Lu 181 fois
Samedi 27 Novembre 2021





Dans la même rubrique :
< >

Les émissions de L'ODJ TV | L'ODJ Room | Revue de presse | L'ODJ Podcasts | L'ODJ Lifestyle | Communiqué de presse | Sport | Breaking news | Quartier libre | Santé & Bien être | Culture & Loisir | Conso & Environnement | Recettes de cuisine | MOOC & Webinaire | Vidéo Replay | Digital & Tech | Musiczone | L'ODJ Média | Magazine | Small Business | Home sweet Home | Auto-moto | EduWhatsUp



Magazine créé avec Madmagz.







Les informations de ce portail sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces articles, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de ce portail d'information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.


Inscription à la newsletter

Plus d'informations sur cette page : https://www.lodj.ma/CGU_a46.html















Partager ce site