Menu
lodj lodj
séprateur .png
lodj
Twitter
YouTube
Digital TV
LinkedIn
Facebook
Instagram
Tiktok
search








Résistance des ressorts et des comportements

Un livre de Asmaa Lamrabet : 'CROYANTES ET FEMINISTES'


Asmaa Lamrabet a une œuvre. Elle vient d'être complétée lors de ce 27ème SLEL, à Rabat, par une nouvelle publication*. Rien à voir avec les postures et les approximations d'autres islamologues autoproclamés ou cathodiques : tant s'en faut. Une marathonienne au long cours, creusant son sillon, poursuivant inlassablement une hypothèse travail ou plutôt une feuille de route : l'Islam tel qu'en lui-même - pas celui de ceux qui se présentent comme des dévots et qui ne sont finalement que des bigots intolérants. Et rétrogrades. Obscurantistes aussi...



Par Mustapha Sehimi

Travail et relecture des textes islamiques fondamentaux : sa méthodologie est marquée du sceau de l'exigence de la recherche scientifique. Pas étonnant : elle est médecin biologiste. Dans cette perspective, elle interpelle deux approches s'apparentant pratiquement à une forme de tutorat : celui du féminisme occidental blanc ; et celui d'un féminisme islamique tout aussi dominateur.

L'une et l'autre nourrissent une perception et une interprétation qu'elle s'obstine à décaper mettre à plat. Et à ébranler, livre après livre.

A ses yeux, l'idée d'une infériorité des femmes se retrouve dans toutes pratiques religieuses - une certaine représentation stéréotypée encore vivace. Les sources scripturaires sont ainsi largement sollicitées mais de manière forcée et réductrice ; elles ont contribué à construire, comme elle le note, "un discours qui tout en se voulant religieux a institué officiellement une hiérarchisation des textes en justifiant la soumission des femmes".

Si bien que l'émancipation de la condition féminine peine à avancer ; elle se heurte à des mentalités et à une " résistance" qui tient à des ressorts et à des comportements culturels. La discrimination subie par les femmes est un fait social universel ; elle tient à des facteurs cumulatifs poussant dans ce sens : inégalité politique de fait (malgré le principe d'égalité dans les textes constitutionnels), précarité économique, capitalisme néolibéral de type patriarcal. Ce qui la conduit à cet amer constat :
" C'est une culture mondiale de l'inégalité entre femmes et hommes qui transcende toutes les sociétés, tous les systèmes politiques et toutes les cultures".

Que le spirituel enregistre une montée en puissance dans des sociétés consuméristes, attachées au bien-être dans ce bas monde, voilà qui n'est guère contestable: une réaction liée à des questionnements en instance. Mais dans cette même ligne, les femmes des différentes religions monothéistes s'engagent de plus en plus dans un mouvement ou il s'agit de "se réapproprier le religieux et de déconstruire la lecture patriarcale qui les a marginalisées de l'histoire".

Laïcité, modernité, traditions : une équation complexe où la légitimité de la lutte contre les discriminations portant des revendications nourrit l'élan réformateur et peut galvaniser les énergies. Asmaa Lamrabet propose, elle, une "troisième voie" entre celles des prétendus modernistes et des conservateurs : la conciliation de la foi et de l'émancipation. Un petit manuel de résistance…

+Editions "La Croisée des Chemins", Casablanca, 2002, 125 p.

Rédigé par Mustapha Sehimi sur Quid 



Jeudi 9 Juin 2022


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Juin 2022 - 13:01 Le "Nouveau monde"

Samedi 18 Juin 2022 - 01:13 I am her

Coup de cœur | Chroniqueurs invités



Magazine créé avec Madmagz.






Avertissement : Les textes publiés sous l’appellation « Quartier libre » ou « Chroniqueurs invités » ou “Coup de cœur” ou "Communiqué de presse" doivent être conformes à toutes les exigences mentionnées ci-dessous.

1-L’objectif de l’ODJ est de d’offrir un espace d’expression libre aux internautes en général et des confrères invités (avec leurs accords) sur des sujets de leur choix, pourvu que les textes présentés soient conformes à la charte de l’ODJ.

2-Cet espace est modéré  par les membres de la rédaction de lodj.ma, qui conjointement assureront la publication des tribunes et leur conformité à la charte de l’ODJ

3-L’ensemble des écrits publiés dans cette rubrique relève de l’entière responsabilité de leur(s) auteur(s).la rédaction de lodj.ma ne saurait être tenue responsable du contenu de ces tribunes.

4-Nous n’accepterons pas de publier des propos ayant un contenu diffamatoire, menaçant, abusif, obscène, ou tout autre contenu qui pourrait transgresser la loi.

5-Tout propos raciste, sexiste, ou portant atteinte à quelqu’un à cause de sa religion, son origine, son genre ou son orientation sexuelle ne sera pas retenu pour publication et sera refusé.

Toute forme de plagiat est également à proscrire.